Siep Logo

Sous-fiche de Dessinateur·rice industriel·le

Dessinateur·rice des constructions métalliques

Bâtiment & construction / Conception & gestion de chantiers
Technique & industrie / Métal

Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec ICR - Mise à jour 19/03/2018

Derrière son ordinateur, à l’aide de logiciels spécifiques, le dessinateur des constructions métalliques conçoit et dessine des projets d’ensembles métalliques complets (pylône, pompe, hall industriel, etc.) ou un composant bien spécifique en vue de la fabrication en atelier.

Il est celui qui réalise les plans de détail et/ou général en deux ou trois dimensions. Ceux-ci donneront naissance aux prototypes. Il va dessiner des ossatures principales et secondaires des bâtiments, déterminer des procédés de montage et de démontage, dessiner des plans des joints d’assemblage, des plans de fabrication ou les plans d’ensemble complets. 

C’est également lui qui va choisir les techniques ou technologies de réalisation et de fabrication et dégager les incidences sur la conception, les coûts et les délais.

Au cours de son travail, il va s’assurer de la résistance des éléments par le biais de calculs ou de  logiciels. Il participe également au choix et au dimensionnement des pièces choisies pour réaliser l’application demandée. Le plus souvent, il lui est aussi demandé de suivre la réalisation des pièces en atelier et le montage sur site.

Dans son travail, il suit scrupuleusement le cahier des charges et tout autre document technique qui lui aura été fourni. La gestion de la documentation technique spécifique au bureau d’études est également de son ressort.

Eventuellement, il doit être en mesure d’assister l’ingénieur d’études dans certaines tâches spécifiques : le calcul de résistance et de performances, le relevé dimensionnel, le suivi de la production à l’atelier ou sur chantier, la collecte d’informations techniques y compris dans une langue étrangère, la veille technologique, le choix des matériaux, des traitements thermiques et de surfaces, etc.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les connaissances théoriques et pratiques du dessin industriel
  • Avoir acquis de solides connaissances des technologies en mécanique et des matériaux mais aussi en mathématiques appliquées au secteur technique
  • Pouvoir lire et interpréter des plans
  • Réaliser les plans détaillés de fabrication des pièces
  • Utiliser des logiciels de dessin/conception assisté par ordinateur (DAO/CAO) les plus fréquemment utilisés en industrie (Autocad, Mastercam, Solidworks, Inventor)
  • Représenter et dimensionner les pièces, objets ou ensembles mécaniques
  • Adapter des plans existants en fonction de nouvelles exigences
  • Déterminer et calculer les contraintes fonctionnelles, physiques, dimensionnelles, structurelles ou géométriques des pièces
  • Respecter les normes techniques et de qualité en vigueur
  • Mettre à jour et rédiger des notices techniques ou de la documentation

Savoir-être

  • Précision, rigueur et minutie
  • Bonne vision dans l'espace
  • Sens de la méthode et de l'organisation
  • Esprit de synthèse et d’analyse
  • Capacités d'adaptation aux nouvelles technologies
  • Sens de la communication
  • Excellente acuité visuelle
  • Capacités de concentration

Cadre professionnel

Le dessinateur en constructions métalliques travaille le plus souvent sous la responsabilité d’un chef de projet et/ou d’un ingénieur d’études. Il se situe au sein d’une équipe pluridisciplinaire, dans un bureau de dessin industriel, un bureau d’études de construction ou encore un bureau de méthodes de conception et/ou de fabrication. Et cela au sein d’entreprises de l’industrie technologique (chaudronnerie, tôlerie, hydraulique, machines-outils, matériaux composites, énergies renouvelables, etc.), des chantiers d’entreprises de conception et/ou d’exécution de construction mécanique ou métallique.

Il peut être amené à représenter le bureau de dessin dans des missions techniques en dehors de l'entreprise, participer aux réunions d'avancement des études ainsi qu'à des réunions pluridisciplinaires dans le cadre des produits qu'il développe ou qu'il met en œuvre.

Après quelques années, il peut superviser le travail d’autres dessinateurs.

Autres appellations : Concepteur·rice de circuit intégré, Concepteur·rice sur CAO, Concepteur·rice-projeteur·euse, Dessinateur·rice de catalogues techniques, Dessinateur·rice en charpentes métalliques, Dessinateur·rice industriel, Dessinateur·rice de notices techniques, Dessinateur·rice d'études, Dessinateur·rice d'outillages, Dessinateur·rice-projeteur·euse, Dessinateur·rice en tuyauterie industrielle, Dessinateur·rice industriel·le DAO (construction mécanique, métaux, plastiques), Dessinateur·rice mouliste, Technicien·ne en dessin projet industriel, Technicien·ne de bureau d'études en industries métallurgiques/sidérurgiques, Technicien·ne de bureau des méthodes en industries métallurgiques/sidérurgiques

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.