Siep Logo

Diététicien·ne

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec ISE - Mise à jour 04/09/2018

Le diététicien a pour objectif de promouvoir la santé par une alimentation saine. Il guide les choix alimentaires de personnes de tous âges, en bonne santé ou malades, ainsi que de collectivités. Il veille à proposer des solutions adaptées aux conditions de vie, aux besoins et aux gouts du patient. Les problématiques traitées peuvent être variées : diabète, surpoids, obésité, hypertension artérielle, insuffisance rénale, troubles du comportement alimentaire, allergies et intolérances alimentaires, etc.

Le diététicien clinique exerce principalement lors de consultations privées, où la prise en charge est individuelle et s’effectue sur prescription médicale. Dans ce cadre, il assure la prévention et le dépistage de troubles de la santé liés à la nutrition. Pour élaborer une stratégie de prise en charge personnalisée, le diététicien procède à un examen des habitudes alimentaires du patient, de ses paramètres anthropométriques (taille, poids, etc.) et analyse les résultats de tests sanguins à la recherche d’éventuelles affections à prendre en compte (diabète, cholestérol, allergies, etc.). En fonction de l’objectif du patient, il établit ensuite un traitement (régime alimentaire, conseils culinaires, etc.) qui prend en compte la valeur nutritionnelle des aliments, la prise éventuelle de médicaments et la dépense énergétique individuelle.

Le diététicien administratif exerce dans les collectivités telles que les hôpitaux, les crèches, les maisons de repos ou les restaurants d’entreprise. Il prend part à la composition des menus, veille au respect de la qualité nutritionnelle des repas ainsi qu’à l’application de la législation en matière d’alimentation et d’hygiène. Le diététicien peut également intervenir dans la conception des locaux et équipements des cuisines collectives.

Le diététicien en santé publique travaille dans le domaine de l’éducation à la santé, où il peut rédiger des documents d'information en vue de sensibiliser le grand public à l’importance d’une alimentation saine. Le diététicien peut aussi mettre en place et évaluer des programmes de santé ou de recherche spécifiques.

Certains se spécialisent dans le conseil aux personnes ayant des besoins nutritionnels spécifiques tels que les sportifs, les personnes âgées ou les enfants.

 

Compétences & actions

  • Connaître la composition et les valeurs nutritionnelles des aliments (frais ou de fabrication industrielle)
  • Connaître la physiologie de la nutrition (digestion, absorption, etc.)
  • Maîtriser les techniques de préparation culinaire et les caractéristiques des différentes gastronomies
  • Etablir un plan alimentaire adapté à la personne (enfant, adolescent, femme enceinte, senior, végétarien ou vegan, etc.)
  • Interpréter des analyses, des résultats d’examens médicaux
  • Vulgariser les processus scientifiques de l’alimentation
  • Faire respecter les règles d’hygiène alimentaire
  • Rédiger des rapports, participer à des réunions
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire
  • Entretenir et mettre à jour ses connaissances professionnelles
  • Posséder des connaissances en gestion (travail d’indépendant)

Savoir-être

  • Empathie et sens de l’écoute
  • Tact et diplomatie
  • Capacité d’adaptation
  • Inventivité
  • Patience
  • Précision et rigueur
  • Persuasion
  • Capacité à motiver
  • Hygiène de vie irréprochable

Cadre professionnel

Le diététicien travaille comme salarié ou indépendant en milieu hospitalier, dans les maisons de repos, les crèches, les restaurants d’entreprises ou les sociétés de repas pour collectivités. Il peut aussi proposer des consultations individuelles en cabinet privé ou dans des centres spécialisés. Il collabore avec d’autres professionnels de la santé tels que des médecins généralistes ou spécialistes, des psychologues, des kinésithérapeutes, etc. Les horaires sont le plus souvent réguliers et de jour.

L’industrie agro-alimentaire emploie également des diététiciens pour élaborer de nouveaux produits, évaluer leur qualité nutritionnelle et réaliser l’étiquetage nutritionnel adapté. Ils peuvent aussi être engagés comme inspecteurs par le SPF Santé Publique, afin de contrôler la qualité des aliments vendus dans les restaurants ou dans les grandes surfaces, par exemple. Certains sont actifs dans le secteur de la prévention, où ils réalisent notamment des animations dans les écoles.

Conditions requises

Le titre de diététicien est protégé et fixé par l’Arrêté Royal du 19 février 1997. Depuis 2011, un agrément, octroyé par une des Communautés, est obligatoire pour exercer le métier. Il s’agit donc du seul spécialiste de l’alimentation reconnu, à différencier d’autres appellations telles que nutritionniste, nutrithérapeute, diétologue, coach en amincissement ou en nutrition, conseiller minceur ou encore coach bien-être, non reconnues et ne pouvant pas poser les mêmes actes que les diététiciens.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.