Siep Logo

Directeur·rice d'établissement ou de site d'hébergement touristique

Hôtellerie & alimentation / Service & réception
Tourisme, sports & loisirs / Tourisme

Code Riasec SIC - Mise à jour 20/07/2012

Le secteur de l'hébergement touristique est vaste, on retrouve notamment les établissements hôteliers, les villages de vacances, les auberges de jeunesse, les campings, les gîtes, etc.

Chaque type d'établissement répond à des critères propres d'un point de vue des objectifs (commerciaux ou non, comme dans le cas des auberges de jeunesses), de la philosophie, de la politique économique et organisationnelle, du statut légal. A cela vient s'ajouter un facteur supplémentaire : la taille, qui induit un certain nombre de différences en termes de travail à accomplir.

Néanmoins, les fonctions de direction se rejoignent sur un ensemble de tâches :

  • La gestion de l'établissement ou du site : le directeur conçoit le budget et fixe les différents objectifs tant financiers qu'en matière de politique de développement et d'investissement. Il se charge de la supervision de la comptabilité. Il définit le positionnement de son « entreprise » vis-à-vis de ses partenaires et/ou face à la concurrence
  • Le management : il gère, organise et contrôle le travail des employés ou des équipes. Si la structure est trop importante, il chapeaute le travail des responsables des différents services. Il en va de même concernant la gestion des ressources humaines et les formations éventuelles organisées pour les employés
  • La visibilité : il définit et participe à la politique de promotion et de communication de son établissement.
  • Bien entendu, ceci n'est qu'un résumé des tâches prises en charge par le directeur. Selon la taille et l'importance de son entreprise, soit il prend tout en main, soit il est assisté par les responsables des différents services qui sont acteurs dans le bon fonctionnement de l' « entreprise ».
  • L'appartenance à un groupe (hôtelier par exemple) ou à une fédération (comme pour les auberges de jeunesse) va induire certaines directions concernant la politique économique, commerciale ou philosophique.
 

Compétences & actions

Le directeur dans le domaine de l'hébergement touristique est d'abord et avant tout un chef d'entreprise. Il possède de bonnes connaissances et compétences dans les domaines de la gestion (que ce soit financière, administrative, ressources humaines, approvisionnements), que du point de vue commercial et marketing (une formation à ces domaines orientée vers le secteur hôtelier peut être un plus). L'étendue du bagage à justifier variera selon la taille de l'établissement hôtelier (bien entendu, il n'est pas nécessaire d'être titulaire d'un master en management hôtelier pour gérer un petit hôtel familial, etc.).

Comme pour tous les métiers ayant trait au tourisme, la connaissance active de plusieurs langues et de l'outil informatique sont incontournables.

Si l'établissement propose aussi une possibilité de restauration, il peut être utile de justifier un certain savoir-faire dans la gestion d'un établissement de bouche.

Savoir-être

Le directeur d'un établissement ou d'un site d'hébergement touristique doit faire preuve d'un certain nombre d'aptitudes liées à cette catégorie d'emploi :

  • Il est rigoureux dans tout ce qu'il entreprend
  • Il est dynamique, disponible et est capable d'imprimer cette mentalité à son personnel
  • Comme tout responsable, il sait parfois être autoritaire, mais doit aussi faire preuve d'un sens aigu du dialogue
  • Il fait preuve d'une grande flexibilité horaire car le travail ne manque pas. Il ne peut pas compter ses heures
  • Il est capable de gérer son stress car il doit pouvoir prendre de bonnes décisions même dans l'urgence et il est soumis à un grand nombre de sollicitations

Cadre professionnel

Gérer un établissement d'hébergement est un métier très accaparant et exigeant. Cela est valable quelle soit la taille de ce dernier. Bien entendu, plus la structure est petite, plus la polyvalence est requise. Dans une grande structure, le directeur se concentrera plutôt sur les aspects de gestion et de management. Il se situe tout en haut de l'organisation hiérarchique. Le statut du directeur peut varier selon toute une série de facteurs. S'il est propriétaire, il sera considéré comme « chef d'entreprise ». S'il gère un établissement privé inféodé à un groupe hôtelier, il peut avoir le statut de cadre. Le secteur des auberges de jeunesse est différent car ces dernières sont des a.s.b.l. reconnues par la Communauté française et subventionnées. Le directeur possède un statut propre au secteur des centres d'accueil et d'hébergement jeunesse. La charge de travail au fil des jours est importante quelle que soit la catégorie de l'établissement, néanmoins, certaines périodes représentent un pic d'activité (vacances, évènements particuliers, etc.).

Autres appellations : Exploitant·e touristique, Directeur·rice de camping, Gérant·e de camping
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.