Homme de terrain avant tout, l'expert forestier aménage la forêt selon des objectifs déterminés, en respectant l'environnement et la législation en vigueur.

Pour accomplir ses différentes tâches et poser des diagnostics pertinents, l'expert peut compter sur ses compétences scientifiques, pratiques et techniques. En contact constant avec les administrations et le monde scientifique, il tente de résoudre les problèmes économiques, écologiques et techniques liés au patrimoine rural. Il dispose de techniques modernes adaptées à la diversité des missions qui lui sont confiées mais il donne également des avis et des conseils réfléchis qui sont à la base de décisions commerciales, patrimoniales, techniques, écologiques ou judiciaires. Il représente vraiment l'interface entre le propriétaire forestier et les autres acteurs qui font vivre la forêt.

 

Compétences & actions

  • Avoir une vue d'ensemble de la filière bois
  • Connaissances scientifiques et pratiques du bois, de l'arbre et de la forêt ainsi que de la législation forestière
  • Avoir des connaissances dans de multiples domaines : biologie végétale et animale, phytopathologie, entomologie, pédologie, sylviculture, gestion, droit rural et forestier, sciences du sol, gestion cynégétique et piscicole, limnologie, pollution des eaux, technologie du bois, exploitation, économie et génie forestier, etc.
  • Avoir les notions nécessaires à la tenue d'une activité indépendante : comptabilité, facturation, gestion, ONSS, TVA, etc.
  • Réactualiser constamment sa connaissance du secteur

Savoir-être

  • Attrait pour la nature et le travail en plein air, quelles que soient les conditions climatiques
  • Sens des responsabilités et du leadership
  • Etre rigoureux, structuré et ordonné
  • Capacité de travailler en autonomie
  • Capacité de résister au stress
  • Bons contacts avec les différents acteurs de la filière ainsi qu'avec les administrations responsables
  • Pouvoir supporter de longues journées de travail
  • Expérience du terrain
  • Sens de l'observation.

Cadre professionnel

L'activité d'expert forestier s'exerce en tant qu'indépendant. Les experts forestiers établissent leurs honoraires à l'heure ou à la vacation, forfaitairement, au pourcentage sur les montants de certaines opérations ou contractuellement.

De nombreuses personnes peuvent avoir recours à un expert forestier. On citera notamment :

  • les propriétaires (personne physique, morale ou association) soucieux d'assurer une gestion efficace de leur patrimoine forestier
  • les propriétaires qui sollicitent un avis, un conseil ou qui doivent faire face à une négociation ou un litige
  • les propriétaires qui doivent établir une demande de subvention, une déclaration de succession, un dossier d'intervention au Fonds des Calamités, etc.
  • les responsables d'administrations publiques : Enregistrement et Domaines, tribunaux, travaux, publics, cabinets ministériels, provinces et communes
  • les notaires et les avocats
  • les sociétés publiques ou privées : compagnies d'assurances, sociétés d'eau, de gaz et d'électricité
  • toute personne souhaitant l'avis d'un professionnel en matière forestière
Autre appellation : Agent·e technique forestier·ère
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.