Siep Logo

Géomètre

Bâtiment & construction / Immobilier
Environnement & nature / Sols & sous-sols

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec RIC - Mise à jour 01/01/2011

Le géomètre est un spécialiste dont le travail est essentiel dans tout projet de construction. Cet expert intervient dans l’étude d’aménagement urbain ou rural, le tracé de voies de communications, l’implantation de chantiers (terrassement, bâtiments, ouvrages d’art tels que des ponts, tunnels, barrages…). Au-delà de cela, il peut participer à des projets de recherche, au développement de matériel topographique ou du système d’information géographique (SIG), à la cartographie, etc.

Dans le cadre d’un projet de construction, voici un explicatif bref de sa fonction

Lorsqu’un chantier est attribué au géomètre, il prend contact avec le client et se procure, auprès du bureau d’étude, le dossier complet du projet comprenant les différents plans et calculs. Il analyse en détail ce dossier afin de préparer son travail. Il se rend ensuite sur le site afin d’effectuer un ensemble de relevés en planimétrie (mesures de surfaces) et en altimétrie (mesures de hauteurs). Il réalise les implantations, ce qui consiste à reproduire, à l’aide de repères sur le terrain, les données de plans. Il effectue ces tâches grâce à différents appareils de mesures spécifiques (théodolite, télémètre, tachéomètre, niveau optique, système GPS, etc.).

De retour au bureau, il traite, analyse et exploite l’ensemble des données à l’aide de différents logiciels informatiques en vue de réaliser les levés (création de plans topographiques sur base des relevés sur le terrain), les cubatures (évaluations algébrique des volumes), la gestion administrative des dossiers, etc. Tout ceci complétera le dossier technique nécessaire aux différents intervenants gérant la réalisation d’un chantier (chef de projet, conducteurs de chantier, chefs d’équipes, etc.). Une alternance entre un travail sur chantier (deux tiers du temps) et au bureau (le tiers restant) est nécessaire pour accomplir sa mission.

Dans certain cas, il est susceptible de créer un projet informatique spécifique permettant de programmer un ensemble de données utilisées par des engins de chantiers assistés par ordinateur.

A la fin des travaux, il effectue une série de nouveaux levés participant à la réalisation des plans « as built » (« tel que construit »).

La profession s’exerce aussi en tant qu’indépendant, on parlera alors de géomètre-expert. Dans ce cadre, son expertise technique et juridique interviendra dans différents cas. L’Ordre Belge des Géomètres-Expert (www.obge-bole.be) propose une définition : « Le géomètre-expert est le professionnel qui identifie, délimite, mesure, évalue la propriété publique ou privée, bâtie ou non, tant à la surface qu’en sous-sol, ainsi que les travaux qu’on y exécute et qui organise son enregistrement et celui des droits réels attachés. Par extension, il étudie, projette et dirige l’aménagement ou l’amélioration foncière, rurale ou urbaine ». En plus des tâches de mesures, de relevés et d’implantation, il est légalement compétent pour intervenir dans :

  • Les projets d’aménagement urbanistiques ou ruraux
  • La délimitation de terrains (le bornage), l’établissement de servitudes, le partage ou la division de biens immobiliers, etc.
  • Le conseil dans le règlement de conflits liés à la mitoyenneté, la gestion de la propriété, etc.
  • L’expertise en matière de valorisation de patrimoine, d’évaluation d’immeubles et de dégâts, la division de co-propriété, etc.

(Source : Ordre Belge des géomètres-experts – www.obge-bole.be

Les différentes facettes de ce métier garantissent une grande diversité de tâches, mais aussi des contacts très variés avec un grand nombre d’intervenants tels que : des chefs de projets, conducteurs de chantiers, chefs d’équipes, architectes, clients, administrations communales et régionales, etc.

 
 

Compétences & actions

  • Maîtriser et appliquer des concepts mathématico-scientifiques intervenant dans le secteur de la construction, de la topographie…
  • Utiliser le matériel de mesure spécifique et technologiquement pointu
  • Posséder des capacités de vision dans l'espace et des reliefs
  • Analyser des données techniques
  • Maîtriser le droit immobilier et de la législation propre à l’aménagement du territoire et à l’urbanisme
  • Maîtriser les logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur), de DAO (dessin assisté par ordinateur), de traitement de données et des outils de bureautique courants
  • Connaître les méthodes d’évaluation financière dans l’immobilier

Savoir-être

  • Grande précision, rigueur
  • Sens des responsabilités
  • Sens de l'organisation
  • Sens de l’observation
  • Flexibilité horaire
  • Polyvalence
  • Résistance physique (travail en extérieur)
  • Bonne aptitude communicationnelle
  • Sens du travail en équipe

Cadre professionnel

Dans le secteur privé, le géomètre peut travailler pour un bureau d’étude d’une entreprise de construction ou de travaux publics, pour un bureau de géomètre-expert, une société de topographie. Il peut s’installer en tant qu’indépendant sous le titre de géomètre-expert.

Dans le secteur public, il peut travailler pour l’administration du cadastre, différents services régionaux en lien avec l’aménagement du territoire, les régies de travaux communales, provinciales ou régionales, l’Institut géographique national, etc.

Comme expliqué plus haut, le travail du géomètre est essentiel dans un projet de construction, il occupe une fonction où il est en contact et travaille avec différents interlocuteurs tels que ses assistants, les gestionnaires de projets, les chefs de chantiers et d’équipes, différentes administrations et les clients.

Les déplacements sont nombreux, parfois longs et le travail s’effectue par tous les temps, ce qui n’est pas toujours une partie de plaisir.

Conditions requises

L’accès à la profession de géomètre-expert est régi par la loi du 6 juin 2003 protégeant le titre et la fonction de géomètre-expert.

Autres appellations : Géomètre-arpenteur·euse, Technologue en géodésie

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.