Siep Logo

Hématologue

Santé & bien-être / Pratique médicale

Code Riasec IRE - Mise à jour 30/11/2015 - Fiche 615

L’hématologue est le spécialiste des maladies du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes) et des maladies impliquant la moelle osseuse, les ganglions lymphatiques [1], la rate, l’immunité et la coagulation.

Il prend surtout en charge des patients souffrant de leucémies et de lymphomes, des cancers qui touchent des cellules du sang et des cellules du système de défense immunitaire. Il traite également les anémies, les anomalies des globules blancs, les problèmes de coagulation comme l’hémophilie, les problèmes de thrombose mais aussi les problèmes transfusionnels.

Comme ces problèmes de santé sont tous complexes et nécessitent des traitements intensifs et très spécifiques, l'hématologue a souvent recours à des thérapies de grande envergure pour les guérir. La chimiothérapie, la radiothérapie, ainsi que la greffe de moelle sont souvent les techniques les plus utilisées par celui-ci pour traiter ses patients.

En règle générale, il examine la personne, lui fait passer des tests et analyses afin d'obtenir des renseignements sur son état de santé, analyse les résultats et pose un diagnostic. Il prescrit à son patient les médicaments ou les traitements appropriés et assure un suivi. Il est également responsable de la qualité et de l'interprétation des analyses effectuées au laboratoire d'hématologie.

 

[1] : relatifs à la lymphe, la lymphe étant un liquide biologique blanchâtre, transporté par le système lymphatique. Sa composition est analogue à celle du plasma sanguin, dont elle n'est qu'un filtrat: elle contient des globules blancs mais pas de globules rouges.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances concernant l’hématologie clinique, la biologie clinique, l'immunologie, l'oncologie, le système lymphatique et  ses pathologies
  • Acquérir des connaissances techniques dans le domaine de la chimiothérapie, de la radiothérapie, de la greffe de cellules souches
  • Interpréter les analyses effectuées en laboratoire d’hématologie
  • Utiliser du matériel de laboratoire
  • Etablir un diagnostic, y compris un diagnostic différentiel
  • Collaborer avec de nombreux spécialistes
  • Proposer un plan de traitement adapté et assurer ce traitement
  • Effectuer le suivi du patient
  • Soutenir le patient, lui faire accepter la maladie et ses contraintes
  • Développer un mode de communication différencié et adapté au patient
  • Participer à des protocoles de recherche
  • Se former en permanence.

 

Savoir-être

  • Curiosité intellectuelle et scientifique
  • Rigueur et précision
  • Esprit d’analyse
  • Réactivité et gestion du stress
  • Patience
  • Empathie

 

Cadre professionnel

Il travaille essentiellement dans le milieu hospitalier, le plus souvent dans des hôpitaux universitaires. Il participe à des protocoles de recherche clinique afin de faire bénéficier au plus vite le patient de nouveaux traitements. Certains se consacrent entièrement à la recherche et peuvent aussi travailler dans des laboratoires pharmaceutiques. Après quelques années d’expérience, la fonction de chef d’un service d’hématologie peut être envisagée.

Il collabore avec des biologistes, des oncologues, des radiothérapeutes, des spécialistes en imagerie médicale, des réanimateurs, des transfuseurs, des paramédicaux (infirmiers, assistants sociaux, psychologues),…

Il participe au rôle de garde et dans ce cadre, travaille aussi la nuit et le week-end pour gérer les urgences.

Titre requis

Le titre d’hématologue est un Titre Professionnel Particulier (TPP) qui est régi par l’Arrêté ministériel du 18 octobre 2002 fixant les critères spéciaux d'agrément des médecins spécialistes porteurs du titre professionnel particulier en hématologie clinique, ainsi que des maîtres de stage et des services de stage en hématologie clinique.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.