Aujourd’hui, le chercheur d’eau n’est plus un sourcier muni d’une baguette en bois mais un scientifique, un spécialiste des eaux souterraines. Il prospecte, évalue et gère les ressources en eau. Il étudie des cartes géologiques, des photos aériennes et divers documents pour localiser les emplacements prometteurs. Il se rend sur place et scrute le sol afin d’identifier la source. Il détermine les sites de captage pour un usage domestique, industriel ou agricole ainsi que la zone de protection à respecter autour du forage. En effet, l’eau extraite à proximité d’une décharge ou d’une usine pourrait être polluée. Il définit ensuite le diamètre et la profondeur du forage à effectuer. Il supervise le chantier. Il contrôle la qualité de l’eau pompée. Il veille au maintien de l’équilibre entre l’arrivée d’eau (pluie et nappes) et sa consommation afin que les réserves ne s’épuisent pas.

Ses activités ne se limitent pas à trouver de l’eau. Il détermine l’impact de toutes les activités humaines sur les nappes phréatiques (utilisation de l’eau, pêche, pollution, aménagement du territoire…). Il évalue et limite les risques de pollution. Il recherche des techniques de dépollution. Avec la préoccupation croissante de notre société pour l’environnement, cette activité connaît un certain développement. Par contre, les ressources n’étant pas infinies, la prospection ne génère que peu d’emplois.

Ce géologue peut aussi être spécialisé dans un domaine précis (physique, géochimie, etc.).

 

Compétences & actions

  • Connaissance approfondie de la géophysique, de la chimie, de l'hydrologie et des mathématiques appliquées à ce domaine
  • Compétences en informatique et utilisation de logiciels spécialisés
  • Connaissances juridiques (réglementations en matière de protection de l'environnement)

Savoir-être

  • Rigueur intellectuelle
  • Respect de l'environnement
  • Capacité d'analyse
  • Mobilité
  • Précision
  • Sens de l'observation
  • Polyvalence

Cadre professionnel

Il est employé par un bureau d’études qui recherche de l’eau pour des industriels ou par une université, une administration, une région, ou encore une entreprise d'eau minérale. Il se déplace fréquemment, parfois à l'étranger.

Autre appellation : Technologue en hydrogéologie
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.