Siep Logo

Sous-fiche de Infirmier·ère en soins généraux

Infirmier·ère spécialisé·e en hygiène hospitalière

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec SEC - Mise à jour 13/11/2019

Au sein de l’hôpital, l’infirmier hygiéniste a pour mission de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les infections et épidémies.

Sous la coordination du médecin hygiéniste, l’infirmier participe au développement, à la mise en œuvre et au suivi d’actions favorisant l’hygiène hospitalière, la prévention du risque infectieux et la lutte contre les infections associées aux soins.

Au quotidien, il supervise les méthodes de travail en général et les techniques de soins en particulier. Il veille à ce que la qualité des soins apportés aux patients soit optimale en s’assurant de la bonne application des protocoles (isolement des malades infectés, techniques de stérilisation, qualité de l’environnement hospitalier, etc.).

Il surveille l’évolution des infections hospitalières à l’aide d’indicateurs, ce qui lui permet ensuite de prendre des mesures pour lutter contre la transmission des maladies infectieuses et le développement d’épidémies.

Lorsqu’un problème est détecté, l’infirmier hygiéniste collecte les données relatives au problème (via des prélèvements, par exemple), il consulte les spécialises compétents (pharmaciens, microbiologistes, etc.) et trouve des solutions adaptées. Ensuite, il présente un dossier au Comité d’hygiène hospitalière, met en œuvre les solutions décidées, les évalue et les adapte si nécessaire.

L’infirmier hygiéniste étant membre du Comité d’hygiène hospitalière, il participe pleinement à la conception d’un plan stratégique général et d’un plan d’action annuel en matière d’hygiène hospitalière.

Il est en contact avec toutes les instances de l’hôpital : les directions médicales et infirmières pour établir des protocoles de soins et pour vérifier les activités du quartier opératoire, par exemple ; le service logistique pour déterminer les caractéristiques du matériel stérile à acheter ; le service infrastructures pour s’assurer qu’aucun agent infectieux ne se développe lors de la construction ou de la transformation du bâtiment ; les cuisines et la lingerie pour garantir que toutes les mesures d’hygiène sont respectées pour éviter la propagation d’épidémies. 

Lors de ses visites dans ces différents services, l’infirmier hygiéniste sensibilise et forme l’ensemble du personnel en matière d’hygiène hospitalière (infirmiers, kinésithérapeutes, personnel de cuisine et d’entretien, médecins, etc.).

Enfin, son travail comporte des tâches administratives puisqu’il doit régulièrement faire rapport au Comité d’hygiène hospitalière pour l’informer de l’efficacité des méthodes mises en place sur le terrain et qu’il participe à la rédaction du rapport annuel d’activités.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances en microbiologie
  • Connaître les réglementations et recommandations en matière d’hygiène hospitalière
  • Evaluer la présence et l’évolution d’infections ou d’épidémies
  • Effectuer des prélèvements
  • Analyser des données
  • Contrôler la bonne mise en œuvre des mesures de lutte contre les maladies infectieuses
  • Former le personnel à l’hygiène hospitalière
  • Participer à l’élaboration d’un plan d’action
  • Rédiger des rapports
  • Participer à des réunions et groupes de travail transversaux
  • Suivre les règles de sécurité et d’hygiène
  • Respecter la législation et les procédures institutionnelles
  • S’adapter à l’évolution constante des techniques et technologies

Savoir-être

  • Ecoute
  • Communication aisée
  • Prise de recul
  • Rigueur et précision
  • Sens de l’observation
  • Polyvalence et capacité d’adaptation
  • Sens pédagogique
  • Organisation
  • Prise d’initiatives et autonomie
  • Excellente santé

Cadre professionnel

S’il n’est pas en contact direct avec le patient, l’infirmier spécialisé en hygiène hospitalière collabore par contre avec de nombreux professionnels, dans tous les secteurs de l’établissement hospitalier. Il travaille généralement selon un horaire fixe.

Conditions requises

La profession d’infirmier hygiéniste hospitalier est réglementée par l’Arrêté Royal du 26 avril 2007, qui détaille ses tâches et ses qualifications.

Autre appellation : Infirmier·ère hygiéniste
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.