Siep Logo

Sous-fiche de Infirmier·ère

Infirmier·ère en oncologie

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec SRI - Mise à jour 30/07/2015

La fonction de l'infirmier spécialisé en oncologie se distingue d'une part par son caractère relationnel, d'accompagnement et de guidance du patient atteint de cancer et de sa famille, aux différentes étapes de sa maladie et d'autre part, par l'accomplissement des actes techniques en évolution constante et rapide.

 

Compétences & actions

L'infirmier spécialisé en oncologie sera capable de :

  • Maîtriser les techniques particulières exigées par la promotion de la santé et la prévention, le diagnostic, le traitement, la surveillance
  • Observer et identifier les différents symptômes et réactions du patient liés à la maladie cancéreuse et aux complications du traitement
  • Pratiquer une prise en charge globale du patient
  • Accompagner le patient cancéreux, sa famille et ses proches tout au long de sa maladie (stade curatif, palliatif ou terminal)
  • Informer au sujet des services compétents
  • Analyser et comprendre les objectifs de la recherche infirmière et médicale relative aux traitements et aux soins des patients atteints de cancer, avec le souci constant du bien-être du patient et du respect de l'éthique
  • Comprendre la nécessité de sa propre formation permanente et en assurer la prise en charge, compte tenu de l'évolution constante des connaissances et des pratiques professionnelles
  • Se remettre en question, être authentique et avoir le souci de son propre développement

Savoir-être

Pour mener à bien sa mission, il doit faire preuve non seulement de rapidité, d'un sens aigu d'adaptation à diverses circonstances, mais également de minutie, de conscience professionnelle et de précision dans les gestes.

Son rôle de technicien doit incontestablement s'accompagner de qualités de base, non seulement physiques mais essentiellement humaines, car les études d'infirmier mettent l'accent sur la qualité de la relation avec le patient : l'infirmier aidera le patient à assumer sa maladie, à se rétablir ou à défaut de l'accompagner face à la mort dans les meilleures conditions possibles d'humanité.

C'est un métier qui exige donc un profond respect d'autrui, un souci d'être utile et d'aider au mieux les patients.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.