Siep Logo

Sous-fiche de Infirmier·ère

Infirmier·ère en santé mentale et psychiatrie

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec SIA - Mise à jour 30/07/2015

Ce sont des infirmiers spécialisés qui s'occupent de patients qui ont besoin d'un soutien psychiatrique soit parce qu'ils sont dangereux pour les autres ou pour eux-mêmes et ont donc besoin d'une surveillance aiguë, soit parce qu'ils ont besoin d'un accompagnement psychologique. Ils accueillent également les alcooliques, les toxicomanes pour des cures de désintoxication et des patients en crise (tentatives de suicide, dépression, crise d'alcoolisme) ou encore des cas de collocation (placement du patient aliéné décidé par le juge sur base d'une plainte de la famille ou de l'entourage). Il pourra conseiller le patient et sa famille dans l'observation des troubles annonciateurs de crise.

Sa fonction se place dans un cadre pluridisciplinaire, il collabore dans ce sens à l'élaboration des diagnostics ainsi qu'à la bonne application des traitements. L'infirmier encadre les patients depuis leur lever jusqu'à leur sommeil. Il partage tous les moments de la vie tels que la toilette, les repas, les ateliers, le sommeil, etc.

Son rôle se situe à deux niveaux essentiellement : apporter les soins médicaux d'une part (les soins d'hygiène, préparation et distribution des médicaments, injections, pansements,etc.) et pourvoir à la relation d'aide, d'autre part.

 

Compétences & actions

L'infirmier psychiatrique est un technicien de la relation. Il doit avoir à l'égard du patient un comportement thérapeutique approprié en fonction du type de pathologie. Sa formation sera donc surtout très orientée vers l'acquisition de connaissances des pathologies mentales et psychiques.

Savoir-être

Il devra être à l'écoute du patient, avoir de la patience, savoir travailler en équipe mais également être apte à faire face aux crises des patients dangereux. Le travail en psychiatrie est également un travail de recherche de soi, sur le fonctionnement psychologique des individus et une manière de rationaliser la folie.

Cadre professionnel

Les conditions de travail ne sont pas toujours favorables car certains patients devraient être séparés des autres en unités plus spécifiques pour les patients du même type car leur cohabitation n’est pas toujours évidente. L'infirmier leur apprend à devenir autonomes grâce à divers ateliers proposés (ergothérapie, bois, peinture, musicothérapie, chantiers, atelier journal). Certains ont même la possibilité d’effectuer de petits travaux rémunérés.

Les horaires sont très inadaptés à la vie familiale, culturelle, sportive et associative.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.