Siep Logo

Sous-fiche de Infirmier·ère

Infirmier·ère spécialisé·e en salle d'opération

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec SRI - Mise à jour 30/07/2015

L'infirmier de salle d'opération est la personne spécialement instruite et qualifiée pour :

  • assumer la prise en charge des patients dans les différentes spécialités du bloc opératoire;
  • appliquer les techniques de base au niveau du rôle de l'infirmier de salle d'opération (infirmier circulant, instrumentiste, aide-anesthésiste, aide-opératoire) :
    • aide à l'anesthésiste : il intervient durant les différentes phases de l'anesthésie et pendant la période postopératoire immédiate. Il aide l'anesthésiste lors de l'accueil du patient, dans la préparation du matériel indispensable, en assistant l'anesthésiste lors des actes techniques et dans la surveillance des constantes biologiques et de l'intégrité physique du patient.
    • circulant : il prépare tout le matériel chirurgical en relation avec l'intervention. Il veille au respect des règles d'hygiène et d'asepsie, à la bonne utilisation du matériel et des instruments. Il connaît et respecte les règles d'administration des médicaments utilisés en salle d'opération, les procédures spécifiques. Il gère les prélèvements. Il est le relais de l'équipe chirurgicale avec les services extérieurs.
    • instrumentiste : il veille au respect des règles d'hygiène et d'asepsie, à la propreté du champ opératoire et à la bonne utilisation du matériel. Il identifie, prépare et présente les instruments en essayant d'anticiper le geste chirurgical, en étant attentif aux différents temps opératoires. Il effectue le compte des instruments et des compresses. En fin d'intervention, il notifie les problèmes et les incidents survenus.
    • aide opératoire : il collabore avec le chirurgien lors d'intervention chirurgicale. Il anticipe les gestes et les demandes du chirurgien lors de l'opération.

Un infirmier de bloc opératoire peut-être amené à effectuer ces différents rôles lors d'une même journée : être circulant et aide à l'anesthésiste pour une intervention et instrumentiste lors de l'intervention suivante.

  • maîtriser l'hygiène hospitalière, l'asepsie, les diverses méthodes de désinfection et de stérilisation
  • participer à l'administration
  • surveiller en salle de réveil ou salle de surveillance post-anesthésie, le réveil ou le suivi postopératoire immédiat du patient. Il veille à l'installation du patient en toute sécurité et contrôle les paramètres et le réveil du patient. Il participe aux techniques d'anesthésie (voie centrale, bloc périphérique, péridurale, etc.).
 

Compétences & actions

Le métier d'infirmier de bloc opératoire est une spécialisation de la profession infirmière qui requiert des capacités de travail en équipe dans l'univers restreint et protégé qu'est le bloc opératoire. C'est à l'issue d'une formation spécifique d’un an que l'infirmier de bloc opératoire dispose de savoirs suffisants pour prendre en charge l'opéré en toutes circonstances. La spécialisation est dispensée sous forme de modules thématiques avec une alternance de périodes de cours et de stages. Le programme est proposé en un an ou en étalement (deux ans ou plus).

Les différents modules sont : anesthésiologie, stérilisation, hygiène hospitalière, radioprotection, droit et déontologie, chirurgie digestive, chirurgie cardio-vasculaire, chirurgie thoracique, chirurgie orthopédique et traumatologique, gynécologie, urologie, transplantation, endocrinologie, ORL, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie maxillo-faciale, chirurgie plastique et esthétique, neurochirurgie.

L’enseignement clinique s’organise dans les disciplines suivantes : anesthésie, chirurgie cardiaque, neurochirurgie, ORL, chirurgie viscérale, orthopédique, salle de réveil, stérilisation, etc.
Il existe un référentiel de compétences de l’infirmier de bloc opératoire européen (www.eorna.eu).

Savoir-être

L'infirmier de salle d'opération doit s'adapter aux différentes spécialités ainsi qu'à l'évolution constante des techniques et technologies des différents blocs opératoires et de leurs annexes. Il fera preuve d'un sens de l'organisation et d'un esprit d'initiative développé. Mais il doit aussi :

  • avoir une bonne résistance physique et psychique
  • avoir une grande dextérité
  • être méthodique
  • avoir un esprit analytique et logique
  • avoir le sens de l'observation
  • avoir un esprit d'équipe et de collaboration
  • avoir le sens des responsabilités
  • savoir s'adapter et aimer les changements
  • avoir une grande notion d'adaptation aux situations
  • avoir une prédisposition pour l'usage des technologies

Cadre professionnel

Le bloc opératoire constitue un élément essentiel du plateau technique d'un hôpital, en raison de sa haute technicité, de l'investissement qu'il représente, de l'importance des ressources humaines qu'il mobilise, des enjeux en termes de sécurité des patients.

La particularité des soins au bloc opératoire réside dans le fait que le patient est dépendant des équipes de soins et de la technologie. Sa présence au bloc opératoire est un moment court mais très intense de sa vie.

L'infirmier spécialisé en salle d'opération prend en charge, dans le cadre d'une équipe pluridisciplinaire, un patient durant toute la période péri-opératoire. Pour cela, il lui apporte des soins relationnels et des soins techniques de qualité répondant à ses besoins. Il doit s'adapter aux différentes spécialités chirurgicales ainsi qu'à l'évolution constante des techniques et technologies des différents blocs opératoires et de leurs annexes. Il fera preuve d'un sens de l'organisation et d'un esprit d'initiative développé.

L'infirmier spécialisé en salle d'opération assumera un quadruple rôle d'infirmier aide-anesthésiste, d'infirmier circulant, d'infirmier instrumentiste et d'infirmier assistant opératoire.

Travail dans les laboratoires

Secteurs humanitaire, militaire, pénitentiaire

Autres appellations : Infirmier·ère circulant·e ou instrumentiste, Assistant·e opératoire en société d'intérim, Conseiller·ère technique ou instrumentiste pour des sociétés médicales, Chef infirmier·ère de bloc opératoire

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.