Siep Logo

Informaticien·ne-logisticien·ne

Transports & logistique / Logistique & flux de matières

Mise à jour 17/07/2019

L'informatique est omniprésente dans les activités du transport et, plus largement, de la logistique. Son apport améliore grandement le fonctionnement de l’ensemble de la chaîne logistique des entreprises. Cela se manifeste dans la gestion des stocks, le calcul des plans de production et de ventes, la gestion de la maintenance, les actes de commandes et de livraisons, le contrôle de la circulation d'engins de transport mais aussi dans la facturation. 

Au fil des ans sont ainsi apparus, et apparaissent encore régulièrement, des logiciels et/ou applications qui, pour la plupart, ont été pensés et conçus par des logisticiens qui ont acquis des compétences élevées en informatique. Ces professionnels, on les appelle généralement « développeurs ICT/TIC[1] » ou « consultants ERP[2] » orientés logistique.

Outre l’aspect conception (qui implique une bonne connaissance du secteur logistique), ils doivent aussi, selon les cas, assurer l’implémentation de ces logiciels dans les entreprises et la formation du personnel à son utilisation.  

Par ailleurs, de nombreuses sociétés sont à la recherche de ces profils combinant informatique et logistique pour gérer leurs applications déjà actives et pour optimiser leurs systèmes de gestion de la logistique. 

Ce métier hybride est apparu suite à la croissance du secteur en général et de l’e-commerce en particulier, à l’utilisation combinée des modes de transport et à la nécessité d’un suivi en temps réel des marchandises tout au long de la chaîne logistique.


[1] Technologies de l’information et de la communication.

[2] Logiciels de gestion d’entreprise.

 

Compétences & actions

  • Posséder de solides connaissances en informatique et logistique
  • Maîtriser les spécifications propres à l’application des outils numériques à la logistique
  • Comprendre et pratiquer une langue étrangère (principalement l'anglais technique)
  • Réaliser la programmation de travaux informatiques (travaux neufs et maintenance) 
  • Implémenter des logiciels en entreprise
  • Tester les programmes développés 
  • Participer à la rédaction des dossiers techniques (documentation des logiciels)
  • Assurer la formation du personnel

Savoir-être

  • Intérêt pour les technologies et outils informatiques
  • Capacités de raisonnement
  • Rigueur et méthode
  • Précision
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Réactivité
  • Patience
  • Autonomie
  • Sens de l’organisation

Cadre professionnel

Le métier s'exerce aussi bien en interne (au sein même d’une entreprise) qu’en externe (société de services informatiques à destination des entreprises). Les horaires sont en général réguliers, cependant des dépassements sont parfois nécessaires, notamment lors des phases de mise au point et d'installation des programmes développés. Les contacts sont fréquents avec les responsables de l’entreprise et avec les membres du personnel lors des phases de développement (recueil des besoins, formations, etc.). Ce métier nécessite de s'adapter de manière permanente aux nouvelles technologies (logiciels et matériels).

Schéma de hiérarchisation des métiers de la logistique et flux de matières

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Aucune formation spécifique n’est organisée. Le plus souvent ce métier est exercé par des détenteurs d’un diplôme supérieur en logistique qui auront acquis un niveau de compétences élevées en informatique.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autres appellations : Concepteur·rice/testeur·rice de logiciels informatiques en logistique, Consultant·e ERP orienté logistique, Développeur·euse ICT/TIC en logistique, Responsable ICT/TIC logistique, Spécialiste ERP logistique, Technicien·ne ICT/TIC logistique
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.