Siep Logo

Ingénieur·e géothermicien·ne

Environnement & nature / Ecologie & gestion des déchets
Environnement & nature / Sols & sous-sols

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone
Code Riasec SAI - Mise à jour 01/01/2008

L'ingénieur géothermicien a pour objectif d'exploiter l'énergie stockée sous forme de chaleur dans le sous-sol pour chauffer ou pour produire de l'électricité. Il identifie les zones qui contiennent de l'énergie et explore les sous-sols pour estimer la quantité d'énergie présente. Il collabore avec d'autres spécialistes pour évaluer les possibilités de rendement, pour réaliser la construction des installations d'exploitation et pour gérer l'exploitation de l'énergie pour l'usage quotidien. Selon la profondeur de la nappe phréatique et la température qui s'en dégage, l'énergie peut être valorisée en électricité, en chauffage ou en climatisation pour des installations individuelles ou collectives.

 

Compétences & actions

  • Aptitudes de communication
  • Aptitudes de planification
  • Aptitudes d'organisation

Savoir-être

  • Autonomie
  • Sens du contact
  • Assurance
  • Goût du travail en équipe
  • Dynamique
  • Organisé
  • Méthodique
  • Inspirer confiance

Cadre professionnel

L'ingénieur géothermicien peut travailler en tant que salarié ou en tant qu'indépendant en bureau d'études, en laboratoire ou sur chantier. Il travaille la majeure partie de son temps de manière autonome et réalise également un travail en équipe avec des ouvriers et des techniciens, parfois aussi avec d'autres spécialistes. Ses horaires correspondent à des heures de bureau, avec toutefois une certaine flexibilité.

Autre appellation : Ingénieur·e spécialisé·e en énergie
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.