Siep Logo

Instituteur·rice primaire

Sciences humaines & sociales / Education & pédagogie

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec SAI - Mise à jour 07/02/2019

L’instituteur primaire enseigne aux enfants âgés de 6 à 12 ans différentes matières fondamentales telles que la lecture, l’écriture, le calcul et des disciplines d’éveil telles que les sciences, la géographie, l’histoire, l’actualité. Son objectif est de transmettre aux élèves des connaissances, développer des compétences et une méthode de travail qu’ils appliquent en classe d’abord, à la maison ensuite. Il développe leur autonomie pour favoriser le passage vers l’enseignement secondaire.

Ses priorités sont : apprendre à lire et à écrire ; amener les élèves à maîtriser les outils mathématiques de base et la résolution de problèmes ; inciter les enfants à réfléchir sur le monde qui les entoure par des activités d’éveil aux sciences et à la nature, à la société et son histoire.

Auparavant, les méthodes d’apprentissage faisaient la part belle à la mémorisation et à la restitution par cœur. Aujourd’hui, la pédagogie par projets permet un travail plus centré sur les besoins de l’enfant et privilégie son expérimentation. Cette évolution demande de la part de l’instituteur un investissement personnel plus important dans la préparation des leçons.

Enseigner, c’est aussi gérer une classe ! Ce n’est pas toujours simple d’être confronté à des élèves ayant une personnalité, une éducation ou des références culturelles différentes. L’instituteur doit créer un climat propice aux échanges, stimuler et motiver chaque enfant pour qu’il puisse se sentir concerné. Il doit donc se montrer à la fois enthousiaste, patient, souple, disponible, compréhensif, mais aussi autoritaire quand il le faut.

Autant dire que pour répondre au profil idéal, ce pédagogue doit être une perle en son genre. Apte à établir un bon contact avec les élèves, mais aussi avec les parents, il doit éveiller l’intérêt et l’intelligence des enfants dans le but de les rendre indépendants. Il travaille par objectifs et définit des critères de réussite. Après la synthèse de chaque leçon, une évaluation permet de constater si ces objectifs ont bien été atteints.

 

Compétences & actions

  • Posséder un solide bagage pédagogique et méthodologique
  • Justifier des connaissances en mathématiques, sciences, histoire, géographie, littérature de jeunesse, etc.
  • Maîtriser parfaitement le français (oral et écrit)
  • Préparer et dispenser ses leçons
  • Respecter les programmes de cours et leurs objectifs
  • Animer une classe
  • Développer des activités faisant appel à la créativité et/ou à la réflexion des enfants
  • Établir et gérer une relation de confiance avec les parents

Savoir-être

  • Attention et compréhension
  • Autorité et souplesse
  • Patience à toute épreuve
  • Tolérance
  • Grande imagination et inventivité
  • Organisation, rigueur et structure
  • Investissement personnel et remise en question

Cadre professionnel

L’instituteur primaire travaille dans les écoles fondamentales ordinaires ou spécialisées. Il œuvre sous l’autorité d’un directeur d’établissement scolaire et peut, selon les projets pédagogiques mis en place, collaborer avec différents professionnels de l’enseignement : autres enseignants, éducateurs, professeurs de sport et de langues étrangères, etc. Dans l’enseignement spécialisé, il travaille avec une équipe pluridisciplinaire de professionnels paramédicaux et de psychologues.

Hormis le cadre scolaire classique, il peut enseigner à l’hôpital ou, par exemple, dans des organismes d’alphabétisation ou de réinsertion socioprofessionnelle.

Pour une charge à temps plein, l’instituteur primaire dispense 24 périodes (1 période = 50 minutes) de cours par semaine en enseignement primaire ordinaire et 22 périodes en enseignement primaire spécialisé.

Conditions requises

La réforme des titres et fonctions de l’enseignement est entrée en vigueur le 1er septembre 2016. Elle a pour vocation d’harmoniser les titres, fonctions et barèmes des professionnels de l'enseignement fondamental et secondaire de tous les réseaux en Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle vise également à garantir la priorité aux titres requis sur les titres suffisants et à instaurer un régime de titres en pénurie.

Pour plus d'informations à ce sujet : www.enseignement.be/index.php?navi=3910

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.