Siep Logo

Mécanicien·ne de poids lourds

Transports & logistique / Transport routier

Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec RIE - Mise à jour 30/07/2015

Il s'agit d'un mécanicien dont la spécialité sera d'entretenir et de réparer les véhicules industriels ou poids lourds. Ses tâches principales seront de nettoyer, vidanger, graisser,démonter le moteur, etc. tout ce qui pourra lui permettre de vérifier le fonctionnement du moteur afin de détecter les défectuosités.

Il interviendra également sur tous les éléments du véhicule tels que l'hydraulique, la pneumatique, l'électricité et l'électronique.

Il effectuera toutes les opérations d'entretien et de réparation éventuelles en atelier mais parfois également en dépannage direct sur la route.

Il pourra être amené a installer des limiteurs de vitesse ou d'autres équipements supplémentaires.

Selon le mode d'organisation et le contexte de travail dans l'entreprise, il/elle peut être spécialisé(e) sur un type d'intervention, de marque ou de modèle.

Activités principales :

  • Diagnostiquer (évaluer des dommages, expertiser...)
  • Faire de la mise au point moteur, organes et équipements
  • Déposer et reposer des pots d'échappement
  • Déposer et reposer des amortisseurs
  • Déposer et reposer des pare-brise
  • Régler la géométrie des trains
  • Intervenir sur des moteurs et équipements "haute technologie"
  • Etablir des devis et factures
  • Préparer des véhicules pour le contrôle technique automobile
 

Compétences & actions

Ses compétences devront être multiples étant donné l'étendue de son champ d'action. Il devra donc faire preuve d'une polyvalence. Il sera amené à utiliser des appareillages électroniques. Il devra à cette fin veiller à se tenir au courant de l'évolution des technologies dans le domaine de la construction automobile, dans la mécanique, électronique et pneumatique. Des compétences en soudure, en électricité lui sont utiles.

Il devra connaître les normes édictées par les constructeur et la réglementation en vigueur dans le secteur. Il s'agit d'un métier en évolution permanente exigeant une formation continue.

Etre en possession d'un permis de conduire C est souhaitable ou mieux C+E.

Le mécanicien poids lourds doit être apte à :

  • Effectuer les différentes opérations de révision de véhicules (vidanges moteur et boîte, purges de circuits, contrôles d'usure, etc.)
  • Localiser la panne ou l'anomalie qui peut être d'origine mécanique, électrique, électronique, etc.
  • Remplacer, par dépose et pose, la ou les pièces défectueuses
  • Procéder à des contrôles aux différents stades d'intervention
  • Réaliser tout ou partie des réglages nécessaires au bon fonctionnement du véhicule (généralement à l'aide d'appareils spécifiques)
  • Renseigner une fiche technique d'intervention

Savoir-être

Esprit logique, ordre et habilité manuelle, polyvalence, adaptabilité aux nouveautés, disponibilité, flexibilité, rapidité de réaction pour satisfaire au mieux aux urgences, etc. Il veillera ainsi à tenir les délais de réparation afin que le responsable de la société puisse au mieux satisfaire son client.
La débrouillardise sera une qualité bien utile.


Le mécanicien poids lourds doit savoir :

  • Déduire avec logique les causes des dysfonctionnements
  • Ecouter et observer les mécanismes
  • Organiser avec méthode les différentes étapes d'intervention
  • Se conformer avec rigueur aux normes de sécurité
  • S'adapter à des technologies et modèles nouveaux

Cadre professionnel

Le mécanicien poids lourds travaille dans les entreprises de transports routiers, chez les loueurs de véhicules industriels et en général dans les entreprises ayant un parc de véhicules ou chez les concessionnaires.

Il peut travailler seul ou en équipe et collaborer avec le carrossier et l'électricien.

Les horaires sont généralement réguliers, en journée, avec des dépassements occasionnels. Le déplacement et la manipulation de charges sont parfois nécessaires.

Un mécanicien poids lourds peut devenir après quelques années chef d'atelier et encadré une équipe.

Autres appellations : Mécanicien·ne, Réparateur·rice automobile
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.