Le métreur est chargé d’évaluer les coûts d’un projet de construction en termes de matériaux, de personnel et de matériel à mettre en œuvre pour la réalisation (l’ensemble de ces données constituent le métré). Cette fonction est capitale car il est inconcevable de se lancer dans un projet sans le budgétiser de manière très précise.

Afin de réaliser l’estimation, sa première tâche est de prendre contact avec différents intervenants dont l’architecte et différents services du bureau d’étude pour obtenir le dossier complet comprenant les plans, le cahier des charges, les notes techniques… Après l’analyse de ce dossier, s’il s’aperçoit qu’il lui manque des éléments pour effectuer son travail, il demande des précisions et peut éventuellement se rendre sur le terrain pour compléter ses données. L’objectif est de produire différents types de métrés :

  • Métré descriptif : il faut identifier chaque tâche et chaque étape (les postes) et pour chacun, définir les matériaux, le personnel et le matériel intervenant dans l’exécution
  • Métré quantitatif : il définit sur base de calculs les quantités et volumes nécessaires
  • Métré récapitulatif : cela permet de croiser les deux métrés précédents pour obtenir une estimation détaillée des besoins pour la réalisation du projet global

Sur base de ces différentes feuilles de calculs, il peut alors étudier le marché à l’aide de bases de données spécifiques, vérifier les stocks, réaliser des demandes de prix aux fournisseurs, négocier l’achat et passer les commandes. Dans les sociétés suffisamment importantes, ces démarches commerciales sont effectuées par le service des achats. Les retours des fournisseurs lui permettent de calculer le prix de revient du chantier. Ces éléments seront transférés au deviseur. Ce qui lui permettra de compléter et de réaliser l’offre de prix adressée au client (le maître d’ouvrage).

Le travail du métreur est régulièrement soumis à modifications de la part du bureau d’étude ou de sa propre initiative. En effet des solutions techniques alternatives peuvent permettre de maximiser le rendement, de réduire les gaspillages et les coûts inutiles.

Son action ne s’arrête pas lorsque le projet est accepté par le client. Lors de la mise en route et de l’exécution du chantier, il en effectue le suivi. Une foule d’événements inattendus peuvent se produire durant cette phase (manque de matériaux, retards de livraison, vols sur chantier, panne de machine ou d’engin, etc.), il doit alors réagir vite et bien afin de limiter les retards d’exécution et respecter les délais impartis.

La taille de l’entreprise et des chantiers à réaliser vont influer sur la fonction de métreur. Pour un projet important, le travail est segmenté et très spécialisé (coffrage, charpente, gros œuvre, électricité, couverture, chauffage-climatisation, etc.) selon les différents postes. Par contre, dans des plus petites entreprises, il peut effectuer aussi les tâches du deviseur et participer à la réalisation de plannings.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser la lecture de plans, analyser des fiches et documents techniques
  • Maîtriser les méthodes de calculs et de croisement de données propres à la réalisation de métrés
  • Posséder une connaissance pointue des technologies de la construction, des matériaux, du matériel
  • Se tenir au courant des évolutions technologiques en la matière
  • Connaître les normes du secteur en termes d’environnement et de sécurité
  • Posséder des connaissance de l’économie de la construction, du marché des matériaux et du matériel
  • Développer des compétences commerciales (études de marchés, appels d’offres, techniques de négociations, etc.)
  • Pouvoir utiliser des logiciels de CAO (Conception Assistée par Ordinateur), logiciels de calculs de métrés et bien entendu les outils de bureautique courants
  • Pouvoir négocier et convaincre

Savoir-être

  • Précision, méthode
  • Sens de l'organsation
  • Résistance au stress
  • Aptitudes communicationnelles
  • Fexibilité (horaire et déplacements)
  • Sens des responsabilités
  • Autonomie

Cadre professionnel

Le métreur travaille en relation avec toute série d’intervenants dont l’architecte, le chef de projet, le deviseur, le responsable planning, éventuellement le service achat de sa société, des sous-traitants, des fournisseurs, etc.

Il est susceptible de travailler au sein d’entreprises de construction, de bureaux d’études, dans le secteur public (communes, régies de travaux, etc.) ou il peut exercer en tant qu’indépendant (métreur-deviseur). La taille de l’entreprise, l’importance des projets et la spécialisation du métreur vont induire des différences en termes de hiérarchie et de segmentation des tâches. Par exemple dans une petite PME, le métreur peut effectuer aussi la tâche de deviseur voire d’acheteur.

Son travail se déroule en alternance entre le bureau, des visites sur chantier et dans certains cas des rendez-vous chez des clients ou des fournisseurs.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.