Siep Logo

Microtechnicien·ne

Technique & industrie / Mécanique & électromécanique

Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise
Mise à jour 30/07/2015

La microtechnique, c'est l'art de créer, fabriquer ou utiliser des composants, appareils et systèmes miniatures, produits en série. Les objets microtechniques peuvent être des composants miniatures élémentaires d'un ensemble associant différentes technologies dans des appareils autonomes ou non. Ces appareils sont des systèmes technologiques qui exploitent indistinctement des solutions mécaniques, électriques, électroniques, magnétiques, fluidiques acoustiques ou optiques. Le but est de transmettre et/ou de transformer de l'énergie et/ou de l'information.

Souvent, les objets microtechniques sont portables ; il peut s'agir par exemple d'une montre, un ordinateur, une calculatrice, un baladeur, un stimulateur cardiaque, une prothèse, un appareil photo mais aussi le matériel de laboratoire, les appareillages de mesure et de contrôle, les équipements scientifiques, les photocopieuses, les instruments et matériels aéronautiques, etc.

Depuis leur conception jusqu'à leur exploitation en passant bien évidemment par leur réalisation, tous ces appareils demandent la maîtrise de microphénomènes.

Ainsi, ce secteur, qui fait partie intégrante des sciences et techniques industrielles, présente quatre caractéristiques :

  • un travail sur des petits volumes et recherche de la miniaturisation
  • une intervention sur des appareils intégrant plusieurs technologies
  • un degré optimal de prise en compte de la qualité
  • une utilisation des différents moyens d'obtention des pièces (matériaux et procédés)

De manière concrète, le microtechnicien remplit différentes tâches :

  • assurer la maintenance selon les procédures en vigueur
  • réparer le matériel défectueux
  • reconditionner le matériel et effectuer les transformations selon les exigences du fabricant
  • adapter des paramètres et étalonner des appareillages
  • effectuer différents tests

Spécialiste de l'infiniment petit, ses connaissances se situent au carrefour de celles du mécanicien, de l'électricien et de l'électronicien. Une particularité qui requiert un sens aigu de la polyvalence.

La formation 

Dans cette formation, les mathématiques et la physique appliquée sont étudiées en étroite liaison avec le cursus de base. L'objectif est de faire acquérir aux étudiants les connaissances fondamentales en matière de réalisation d'outillages et équipements microtechniques et autres prototypes tels que des programmateurs ou des télécommandes.

En amont, la formation permet de préparer et améliorer les postes de travail, étudier la mise en production et collaborer à la gestion de la production tandis qu'au bout de la chaîne, on trouve le contrôle de la conformité des produits finis, la mise en service des équipements et la participation à la maintenance des appareils.

Les débouchés 

Les compétences des microtechniciens leur permettent de trouver un emploi dans tout secteur qui élabore ou utilise des produits et sous-ensembles miniaturisés. Des débouchés existent dans une industrie traditionnelle comme dans la mécanique de précision. Ainsi, on peut citer entre autres l'aérospatial, l'aviation, l'automobile, l'armement, l'automatique, l'appareillage, l'électronique, l'informatique, l'électroménager, l'optique, la lunetterie, la biologie médicale, l'appareillage médical et chirurgical, la téléphonie, la photographie et les machines-outils. Une liste qui est loin d'être exhaustive.

Après quelques années d'expérience, le microtechnicien pourra accéder à des fonctions d'encadrement (chef d'équipe ou chef d'atelier) mais il pourra également devenir technicien des méthodes (préparation de la fabrication), chef de projet ou encore chargé d'affaires (négociation et vente). Enfin, la possibilité est également offerte de créer sa propre entreprise, notamment en horlogerie et en optique-lunetterie.

Les progrès réalisés dernièrement en chirurgie, en informatique, en aéronautique ou en audiovisuel entraînent un besoin croissant de nouveaux produits de faibles dimensions et de grande fiabilité. Les perspectives d'emploi seront donc nombreuses dans le futur.

 

Compétences & actions

  • Capacité d'analyse et de synthèse afin de saisir l'organisation de systèmes complexes
  • Maîtriser des outils techniques et informatiques
  • Avoir des connaissances en langues (vocabulaire technique)
  • Assurer le suivi administratif des travaux à effectuer

Savoir-être

  • Avoir le sens des responsabilités
  • Pouvoir s'adapter aux nouveautés technologiques
  • Etre rigoureux, minutieux, logique et méthodique
  • Rechercher la qualité
  • Faire preuve de dextérité
  • Etre autonome
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.