Siep Logo

Opérateur·rice de production en industrie alimentaire

Technique & industrie / Alimentation

Métier en fonction critique en Wallonie Métier en fonction critique en Wallonie
Mise à jour 01/02/2017

L'opérateur de production est la personne qui fait fonctionner des machines servant à malaxer la pâte à pain, façonner des macaronis, moudre du grain, éplucher des pommes de terre, dénoyauter des olives, mélanger les ingrédients d’une sauce bolognaise, torréfier le café, etc. Il travaille à un poste fixe pour assurer l’alimentation en matières premières ou l’évacuation des produits en fin de ligne.

En début de ligne, il reçoit les matières premières, en vérifie la qualité et réalise un tri afin d’éliminer les éléments non conformes. Il se charge de l’approvisionnement de la machine. En suivant les consignes du conducteur de ligne, il règle les minuteries et les thermostats, définit les quantités et cadences de versement des ingrédients. Il surveille la bonne exécution de la production (malaxage, température de cuisson, découpe, etc.) en vue d'obtenir les résultats attendus. Il réalise ces tâches de manière rigoureuse et contrôle la qualité des produits notamment via le prélèvement d’échantillons qui sont envoyés au laboratoire. Il doit se conformer strictement aux méthodes de travail pour que le produit soit préparé dans le respect des exigences de qualité, d’hygiène, de sécurité, d’environnement et de rendement !

En fin de ligne, l’opérateur veille à l’évacuation des matières et des produits. Il peut intervenir sur des machines qui réalisent le conditionnement des produits finis.

L'opérateur de production s’occupe du nettoyage quotidien des machines. Il prévient le conducteur de ligne de production en cas d'écart ou de dysfonctionnement. Il est souvent spécialisé dans l'utilisation d'un type de machine précis.

 

Compétences & actions

  • Connaître les matières premières et en contrôler la qualité
  • Etre attentif à la qualité des produits et au fonctionnement technique de la machine
  • Doser les ingrédients
  • Contrôler visuellement le produit et prélever des échantillons
  • Se servir d’un ordinateur
  • Utiliser des appareils de mesure, de test et divers outils
  • Etre attentif à la sécurité et aux normes lors des réparations
  • Utiliser des tableaux de commande

Savoir-être

  • Rigueur et minutie
  • Méthode
  • Réactivité
  • Résistance physique
  • Vigilance et concentration
  • Habileté manuelle
  • Bonne coordination des mouvements
  • Résistance au stress
  • Souci de la qualité
  • Autonomie
  • Flexibilité
  • Bonne hygiène corporelle

Cadre professionnel

Selon l'entreprise, l’opérateur de production peut travailler dans un environnement manuel ou davantage automatisé. Le niveau de qualification nécessaire augmente selon le degré d'automatisation.

Les horaires peuvent être fixes ou variables, de jour ou de nuit, en semaine et/ou le week-end. Il s’agit parfois d’horaires de «travail posté [1] ».

Ce professionnel a régulièrement recours à la force physique pour porter ou déplacer des charges. Il doit pouvoir tenir des positions inconfortables lors des travaux d’inspection et de nettoyage des machines. Il travaille dans un environnement souvent bruyant, chaud ou réfrigéré, parfois humide. La nature du travail implique des risques de blessure (machines en mouvement, risques de chute, risques de brûlure).

L’opérateur de production peut progresser en vue de devenir conducteur de ligne de production. Certains accèdent également au poste d’opérateur recette.

 

[1] Les équipes se relaient au même poste les unes après les autres selon une organisation en deux fois 8 heures ou trois fois 8 heures.

Autre appellation : Collaborateur·rice de production

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.