Siep Logo

Opérateur·rice d’engins de manutention

Transports & logistique / Logistique & flux de matières

Métier en fonction critique en Wallonie Métier en fonction critique en Wallonie
Mise à jour 17/07/2019

Dans un entrepôt, un atelier, magasin ou dans un centre de distribution, l’opérateur d’engins de manutention entrepose les marchandises, les déplace, les range aux endroits adéquats, parfois dans des espaces restreints. 

Son chariot élévateur (parfois appelé « clark »[1]) peut soulever et transporter des charges pesant parfois plusieurs tonnes à des hauteurs pouvant atteindre une vingtaine de mètres.

Selon les cas, des tâches autres que le chargement et le déchargement peuvent lui être confiées : la vérification visuelle des quantités, le triage et le classement sur base des bons de livraisons, l’approvisionnement ou encore la préparation des commandes. A l’aide d’un scanner, il lit le code-barres pour identifier l’endroit où entreposer ces produits. 

Le « cariste » (nom que l’on donne souvent à ce professionnel) a également pour mission d'entretenir le chariot élévateur afin qu'il soit toujours en ordre de marche (rechargement des batteries, nettoyage).

Il existe différents types de chariots élévateurs : 

Le transpalette est utilisé pour le déplacement de palettes et comporte deux fourches à son extrémité. Un transpalette électrique nécessite le brevet cariste, ce qui n’est pas le cas du transpalette manuel. 

Le gerbeur est équipé d’un ensemble élévateur permettant le stockage en hauteur de marchandises et s’utilise souvent dans des lieux exigus. Selon la vitesse du gerbeur, un brevet cariste est nécessaire pour le manipuler. 

Le chariot préparateur de commande au sol est un transpalette électrique muni d’une plateforme permettant le stockage ou la prise de marchandises de faible poids manipulables à la main. Il est nécessaire de posséder le brevet cariste pour l’utiliser. 

Autre type de transpalette électrique, le chariot élévateur à poste de conduite élevable s’élève avec les fourches pour permettre au cariste de prendre des palettes sur les bras de fourche. Là aussi, le brevet cariste est obligatoire. 

Le chariot élévateur en porte à faux est un chariot à fourche sur lequel la charge est placée à l’avant des roues et nécessite un grand espace pour manœuvrer… le brevet cariste est nécessaire.   

Enfin, le retract est très utile pour la manutention dans des allées étroites. Il s’agit d’un chariot élévateur à mât ou fourche rétractable permettant de déplacer des charges en porte à faux latéralement par l’avancement du mât ou du tablier porte-fourche. Le brevet est obligatoire.

A tous ces chariots, des équipements porte-charge complémentaires peuvent être montés (bras de fourche[2], éperon[3], pince à fûts[4], fourches télescopiques[5]). L’adjonction d’un tel équipement modifie la capacité du chariot élévateur et requiert une formation particulière du conducteur !


[1] Clark est une marque de chariots élévateurs, créée par Eugene Clark.

[2] La fourche peut être constituée de 2, 3 ou 4 bras.

[3] Utilisé pour la manutention de marchandises en rouleaux.

[4] Dispositif de préhension de fûts positionnés sur la fourche du chariot.

[5] Extension ou rétraction des bras de fourche via des vérins hydrauliques.

 

Compétences & actions

  • Posséder le brevet de cariste
  • Manipuler et manœuvrer un chariot élévateur
  • Gérer les problèmes liés à des manipulations peu aisées 
  • Organiser le magasin ou l'entrepôt de manière efficace et opérationnelle
  • Respecter les règles de sécurité

Savoir-être

  • Autonomie
  • Rigueur et précision
  • Esprit pratique
  • Habileté manuelle et dextérité
  • Sens de l’organisation
  • Excellente vue
  • Bonne condition physique

Cadre professionnel

L’opérateur d’engins de manutention intervient dans les petites, moyennes et grandes organisations et entreprises industrielles et de services dont la logistique est une fonction importante (distribution, agroalimentaire, commerce de détails, automobile, aéronautique, mécanique, électronique, plasturgie, secteur public, banques et assurances, etc.). On le retrouve dans pratiquement tous les secteurs pour autant que la taille de l’entreprise permette des stockages dans de vastes entrepôts ou des hangars. Le métier s'exerce seul ou en équipe, sur des sites variés, généralement en position assise, à l’intérieur ou à l’extérieur, de jour comme de nuit ou à pauses et parfois dans une chambre froide, dans un environnement bruyant et propice aux changements de température et aux intempéries. Le port d’un équipement est obligatoire : casque de sécurité, lunettes de sécurité, protections auditives, gants, chaussures de sécurité.

La législation impose que toute personne utilisant un chariot élévateur ait reçu préalablement une formation adéquate débouchant sur le certificat de capacité  « brevet cariste ». Ce brevet est renouvelable tous les cinq ans. De plus en plus d’employeurs exigent ce brevet avant même le premier jour de travail.

Schéma de hiérarchisation des métiers de la logistique et flux de matières

Autres appellations : Agent·e logistique de manutention des charges, Cariste, Cariste manutentionnaire, Conducteur·rice de chariot-élévateur, Conducteur·rice de chariot de manutention, Conducteur·rice d’engins de manutention
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.