Siep Logo

Ouvrier·ère routier·ère

Bâtiment & construction / Gros oeuvre

Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec RCE - Mise à jour 30/07/2015

L’ouvrier routier est amené à exécuter des tâches très variées. En fonction des chantiers et de leur envergure, il devra réaliser des travaux d’égouttage, de terrassement, la pose et la réparation des revêtements de sols, de routes, de parkings etc. Il devra aussi être capable de réaliser des travaux de pavement. A l’heure actuelle, la majorité des entreprises de travaux routiers se sont spécialisées selon ces différentes tâches, dès lors on distingue les spécialisations suivantes :

  • les entreprises de travaux de terrassement
  • les entreprises de pavement
  • les entreprises de construction de routes
  • les entreprises de pose de câbles et de canalisations,
  • les entreprises d’installation d’égouts

Suite à cette tendance, il existe peu d’entreprises du secteur où les quatre corps de métier se rencontrent simultanément (le paveur, l’ouvrier routier asphalteur/bétonneur, le poseur de canalisations et de câbles, le poseur d’égouts). Toutefois, la polyvalence reste la caractéristique principale de ces ouvriers routiers, qui de temps à autre, sont amenés à exécuter l’ensemble de ces tâches. 

 

 

Compétences & actions

  • Avoir des connaissances pratiques dans la signalisation de chantier
  • Poser des conduites et des tuyaux de drainage, placer des égouts et des câbles
  • Aménager des piétonniers, poser des pavés (en pierre naturelle, en terre cuite et en béton), poser des couches en macadam
  • Placer des avaloirs, des taques et des éléments préfabriqués
  • Réparer des routes
  • Etre capable de lire des plans
  • Connaître les matériaux de construction: nature, composition, provenance, spécifications, propriétés et défauts
  • Connaître les outils: fil à plomb, règle, dame à main, élévateur à fourche, compresseur, plaque vibrante, laser
  • Maîtriser les techniques d'arpentage et de nivellement
  • Savoir organiser un chantier et réaliser des plans de travail, connaître la rue et ses canalisations souterraines, les moyens de transport et de levage, etc.
  • Respecter les prescriptions en matière de sécurité, hygiène et environnement
  • Apprendre continuellement, se former

Savoir-être

  • Avoir le sens des responsabilité
  • Etre attentif à la sécurité
  • Souci de qualité
  • Précision
  • Polyvalence
  • Goût pour le travail en équipe
  • Anticipation
  • Bonne condition physique, robustesse

Cadre professionnel

Une des caractéristiques les plus spécifiques des métiers de la construction routière est que ces activités sont exercées généralement en bordure de la voie publique. Dans ces conditions, le risque d’accident est d’autant plus grand pour les ouvriers ainsi que pour les tiers que les conditions climatiques de visibilité peuvent très vite varier. Ces conditions particulières de travail nécessitent une vigilance accrue avant, pendant et en quittant le chantier.

De plus, la majorité des contrats de travaux réalisés concernent des infrastructures publiques. Le sens des responsabilités par rapport à la qualité du travail effectué est très important dans ce métier étant donné l’utilisation massive de l’infrastructure par la population.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.