Siep Logo

Parodontiste

Santé & bien-être / Pratique médicale

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec IRE - Mise à jour 30/11/2015

Le parodontiste est un dentiste spécialisé dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies associées aux tissus de support des dents : maladies des gencives, déchaussement des dents, lésions dermatologiques qui se manifestent dans la bouche, troubles osseux.

Il prend en charge, entre autres, les gingivites et les parodontites, deux maladies inflammatoires touchant la gencive et l’os au pourtour des dents.

Le parodontiste intervient pour préserver, améliorer et soigner l'état des gencives et du tissu osseux alvéolaire, pour du simple détartrage, du surfaçage radiculaire (nettoyage en profondeur des bactéries impliquées dans les maladies parodontales [1]). Son champ d’intervention couvre aussi la chirurgie parodontale, la chirurgie plastique, la greffe gingivale [2] ou la greffe de fragments osseux.

Mais il veille, avant toute chose, à promouvoir le dépistage précoce et l'adoption d'une hygiène dentaire rigoureuse afin de prévenir la perte des dents que peut entraîner à long terme la détérioration des gencives et des tissus osseux des mâchoires.

Il est le spécialiste de choix lorsqu’il s’agit de traiter, remodeler ou même reconstruire la gencive. Il peut, à l’aide de petits greffons de gencives, traiter le déchaussement des gencives pour recouvrir les racines dénudées ou encore uniformiser la gencive pour rendre un sourire plus naturel et harmonieux.

C’est également un expert dans l’exécution des traitements impliquant le remplacement des dents par des implants dentaires afin de restituer une dentition fonctionnelle lorsque la détérioration de celle-ci est trop importante.

Lors de sa consultation, il procède à l’examen clinique et récolte les informations nécessaires (habitudes de brossage, fréquence des détartrages, facteurs de risque, antécédents familiaux, etc.). Il établit à l’aide d’examens et radiographies un diagnostic et un plan de traitement en adhésion avec le patient. Il effectue lui-même ce traitement et si besoin, dirige ses patients vers d’autres professionnels de la santé (un chirurgien maxillo-facial par exemple) lorsque le traitement requis ne relève pas de ses compétences.

 

[1] maladies touchant les tissus de soutien des dents.

[2] relatif aux gencives.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances concernant la physiologie du paradonte (ensemble des tissus de soutien des dents) et ses pathologies
  • Effectuer un travail important de prévention
  • Etablir un diagnostic et proposer un traitement adéquat
  • Maîtriser les différentes techniques de traitement (pose d’implants, curetage des racines, des poches parodontales, etc.)
  • Effectuer les interventions chirurgicales régénératrices et plastiques
  • Réaliser le suivi du patient et réagir efficacement face à des complications post-chirurgicales
  • Gérer le stress du patient, pouvoir le rassurer et le conseiller
  • Respecter des règles d’hygiène et de sécurité
  • Se tenir informé de l’évolution du métier

Savoir-être

  • Curiosité scientifique
  • Dextérité manuelle
  • Ecoute attentive
  • Concentration
  • Rigueur et précision
  • Sens de l’esthétique
  • Communication aisée

Cadre professionnel

Le parodontiste exerce essentiellement dans un cabinet privé. Il peut s’associer avec d’autres confrères afin de partager les frais engendrés par la gestion d’un cabinet mais exerce aussi dans des polycliniques ou des hôpitaux. Il intervient essentiellement suite à la demande d’un dentiste. Les dentistes généralistes, stomatologues, orthodontistes et chirurgiens maxillo-faciaux sont ses collaborateurs les plus fréquents. Ses journées sont relativement longues. Son activité lui impose dans certaines situations à s’inscrire au rôle de garde.

L’enseignement et la recherche sont des options envisageables. Avec quelques années d’ancienneté, un poste de chef de service peut lui être proposé.

Conditions requises

Le titre de dentiste spécialisé en Parodontologie est un Titre Professionnel Particulier (TPP) qui est régi par l’Arrêté ministériel du 27 juillet 2001, fixant les critères généraux d’agrément des dentistes spécialistes en parodontologie.

Autre appellation : Parodontologue
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.