Le patron ou capitaine de pêche est responsable de l’équipage, du bateau et de la cargaison de poissons. Il recrute et forme éventuellement son équipage, organise le travail de chacun et donne les ordres. Il choisit les lieux de pêche et décide de l’itinéraire à suivre. Il supervise les manœuvres, le chargement, le déchargement et l’entretien du bateau et de son équipement. Il dirige la pêche et veille au respect des normes en vigueur.  Il tient le journal de bord et y inscrit les activités de l’équipage, les conditions météorologiques, les courants et marées et les déplacements.

Il est propriétaire de l’embarcation ou engagé par un armateur. Dans le premier cas, il prend le commandement du bateau et se charge de la commercialisation du poisson. Ce marin qualifié est donc aussi un chef d’entreprise.

 

Compétences & actions

  • Gestion d’équipe
  • Maîtrise des différentes techniques de pêche et utilisation des équipements
  • Lecture de carte et calcul des marées
  • Connaissance des instruments de navigation (sonar, logiciels et systèmes de navigation et de détection, etc.)
  • Connaissances océanographiques (variétés de poissons et lieux de vie)
  • Connaissance de base en mécanique et en électricité
  • Expérience de navigation
  • Connaissances en gestion

Savoir-être

  • Respect des normes de sécurité et d’hygiène
  • Respect de l’environnement (taille réglementaire des poissons, etc.)
  • Respect de la réglementation maritime
  • Esprit de décision
  • Gestion du stress
  • Gestion d’équipe
  • Résistance aux conditions climatiques extrêmes
  • Polyvalence
  • Résistance au stress
  • Méthode et rigueur
  • Bonne condition physique
  • Intérêt pour la mer

Cadre professionnel

Comme le matelot, il est souvent loin de sa maison et de ses proches. Ses horaires sont atypiques, rythmés par les marées et les départs. Il travaille en pleine mer, tour à tour en cabine et sur le pont, dans un environnement tout aussi difficile et confiné que celui de son équipage.

L’automatisation et l’informatisation ont modernisé son navire et transformé le contenu de son travail. Ses revenus dépendent du fruit de sa pêche. Son activité doit répondre à des conditions strictes (hygiène, quotas, etc.).

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Il existe des formations organisées par la Communauté flamande : www.areyouwaterproof.be.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.