Siep Logo

Perruquier·ère

Mode Culture / Mode
Soins du corps & beauté Santé & bien-être / Soins du corps & beauté

Code Riasec RIC - Mise à jour 16/03/2015

Le perruquier est un artisan qui conçoit et fabrique des perruques, des postiches (mèches ou touffes de cheveux), des barbes et des moustaches. Il se charge aussi de leur entretien et de leur restauration.

Il travaille pour des particuliers dans un but esthétique (rajouts de cheveux, masquer une calvitie suite à des traitements médicaux tels que la chimiothérapie, etc.), mais aussi pour le milieu du spectacle scénique (théâtre, opéras, etc.), des productions audiovisuelles, de la mode ou de la publicité.

Selon les demandes et les exigences de ses clients, il utilise des cheveux naturels, synthétiques ou des poils d’animaux (notamment de yack) afin de réaliser ses perruques. Les différentes étapes de la fabrication (de la prise de mesures et de la réalisation d’un patron, jusqu’à l’implantation des cheveux sur le bonnet) relèvent d’un travail où la technique, la minutie et la patience sont les maîtres-mots. Généralement, les phases de confection se réalisent à la main. Une fois l’implantation effectuée (cheveu par cheveu ou éventuellement par petites mèches), le perruquier passe à la mise en forme. Cette ultime étape requiert de solides compétences en coiffure pour obtenir le résultat désiré par le client.

 

Compétences & actions

  • Connaître les matières, les textures, les couleurs
  • Maîtriser les techniques spécifiques de fabrication
  • Posséder des compétences en dessin technique
  • Connaître les techniques de coiffure
  • Effectuer des recherches documentaires
  • Se maintenir au courant des évolutions du métier
  • Négocier avec des fournisseurs
  • Travailler en équipe

Savoir-être

  • Créativité, imagination
  • Sens esthétique
  • Rigueur, minutie
  • Patience
  • Sens de l’écoute
  • Tact, diplomatie
  • Capacité d’adaptation
  • Habileté manuelle, dextérité
  • Flexibilité

Cadre professionnel

Le perruquier travaille généralement en tant qu’indépendant, seul ou à la tête d’un petit atelier. Il peut éventuellement être recruté en tant qu’employé parmi une équipe d’accessoiristes pour un théâtre, une compagnie théâtrale, un opéra… Dans le milieu du spectacle, il est en relation avec toute une série d’intervenants dont, par exemple, le directeur artistique, le metteur en scène, le costumier, l’accessoiriste, les acteurs, etc.

Il est susceptible de travailler en collaboration avec un coiffeur (s’il ne l’est pas lui-même).

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Des formations sont organisées pour les professionnels de la coiffure.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.