Siep Logo

Plafonneur·euse

Bâtiment & construction / Equipement & parachèvement

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec RCE - Mise à jour 30/07/2015

Le plafonneur prépare son enduit en mélangeant différents matériaux (eau, plâtre, sable, chaux, ciment),la recette varie selon les cas. Ensuite, il l'applique, à la machine ou à la main, sur les murs et les plafonds. Enfin, il lisse et parachève son oeuvre. En d'autres termes, il s'occupe des finitions du bâtiment.

A côté de ces gestes traditionnels, le plafonneur d'aujourd'hui utilise aussi les nouveaux matériaux et éléments de construction (plaques, cloisons, adhésifs, etc.) disponibles sur le marché.
Il réalise aussi les moulures et autres ornements décoratifs qui garnissent les murs et les plafonds des bâtiments.

Le métier comprendra notamment les tâches suivantes:

  • Travaux et application d'enduits mouillés ou secs, intérieurs ou extérieurs (ponçage, égalisation du fond, application, lissage et parachèvement)
  • Application d'ornements (fabrication, application et travail de finition)
  • Pose d'armatures et fixation de plaques sur une ossature métallique
  • Placement, sciage et limage de blocs de plâtre
 

Compétences & actions

  • Lire des plans de bâtiment et d'exécution
  • Connaître les matériaux: nature, composition, provenance, spécifications, propriétés et défauts du mortier, du ciment, du plâtre, de la chaux, du sable, des liants, etc.
  • Connaître les différents supports d'enduits: plaques, lattis, roseau, treillis métallique, briques, béton, etc.
  • Connaître et savoir utiliser le matériel: spatule, truelle, couteau a enduire, taloche, fil a plomb, machines pour la projection mécanique du plâtre.
  • Pouvoir appliquer les différentes techniques de plafonnage
  • Appliquer des enduits et ornements
  • Poser des faux plafonds, des cloisons intérieures sur une structure métallique
  • Effectuer un travail de finition après la pose
  • Réaliser un devis et établir une facture, gérer son budget, organiser et prévoir l'équipement nécessaire sur le chantier, encadrer une équipe (si indépendant)

Savoir-être

  • Précision
  • Soin, souci du détail
  • Persévérance
  • Polyvalence
  • Créativité
  • Sens de l'esthétique

Cadre professionnel

Le plafonneur travaille généralement de manière autonome sous sa propre responsabilité comme indépendant et/ou sous la direction d'un entrepreneur ou d'un chef de chantier. Il effectue généralement lui-même les tâches de préparation, d'exécution ainsi que les tâches complémentaires (remise en ordre, nettoyage, élimination des déchets, démontage des échafaudages, etc.).

Conditions requises

L’installation en tant que carreleur indépendant est réglementée, il faut donc répondre aux exigences concernant l’accès à cette profession. Cet accès est régi par l’Arrêté royal du 29/01/2007 relatif à la compétence professionnelle pour l’exercice des activités indépendantes du plafonnage, du cimentage et de la pose de chapes. 


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.