Pneumologue

Santé & bien-être / Pratique médicale

Favori Envoyer Imprimer
Code Riasec ISA  —  Mise à jour 30/11/2015 — Fiche 620

Le pneumologue est le médecin spécialiste qui s'occupe des maladies pulmonaires et de l'appareil respiratoire (trachée, poumons, bronches, diaphragme, plèvre,...).Il est souvent consulté pour des cas d'apnée du sommeil, des insuffisances respiratoires, des douleurs au niveau du thorax ou en cas de toux persistante. Le pneumologue traite un ensemble de maladies variées, de l'asthme au cancer, en passant par la mucoviscidose, l'embolie pulmonaire et la bronchite chronique, sans oublier la tuberculose, la pneumonie ou les troubles liés à la consommation du tabac.

Lors d'une consultation, le pneumologue peut faire passer des examens pulmonaires ou respiratoires : radiographie du thorax, test de provocation pour l'asthme, test d'efforts cardio-respiratoires, recherche d'allergies par tests cutanés, spirométrie [1],... Il pourra aussi demander la réalisation de scanner thoracique, de scintigraphie [2] afin de compléter la recherche de pathologies respiratoires.

Dans certains cas, il posera des gestes techniques, voire chirurgicaux, très spécifiques tels que ponction pleurale pour explorer un épanchement [3] liquidien de la plèvre (pleurésie), intubation trachéale, bronchoscopie [4] rigide pour ablation de corps étrangers, pose de drains thoraciques pour évacuer un épanchement gazeux (pneumothorax),… Certaines pathologies respiratoires (par exemple, les apnées du sommeil) nécessiteront la mise en place de ventilation par machines qui seront installées puis équilibrées par le pneumologue.

En résumé, à l’aide de différentes techniques d’examens, le pneumologue évalue l’état de santé de ses patients, établit le diagnostic et prescrit les médicaments et les traitements appropriés. Il dirige ses patients en chirurgie lorsque leur état l’exige et assure le suivi auprès d’eux jusqu’à leur rétablissement.

Si la pneumologie nécessite la maîtrise de nombreux gestes techniques, il ne faut cependant pas négliger les grandes qualités humaines exigées pour le suivi de patients présentant des pathologies d'ordre pneumologique.

 

[1] : test de contrôle de la fonction pulmonaire afin de diagnostiquer un asthme ou une bronchite chronique.

[2] : technique d’imagerie utilisant des substances radioactives que l’on injecte à l’intérieur de l’organisme en quantité infime et qui ont la propriété de se fixer sur les organes ou les tissus du patient. Elle permet ainsi de mettre en évidence de nombreuses affections.

[3] : accumulation de gaz ou de liquide dans une zone de l’organisme qui naturellement n’en contient pas.

[4]: examen qui explore les bronches.

Compétences & actions

  • Maîtriser l'anatomie, le développement, la physiologie et les pathologies de l’appareil respiratoire
  • Réaliser les gestes techniques (ventilation mécanique, bronchoscopie, pleuroscopie [5]...)
  • Utiliser un matériel spécifique comme, par exemple, le spiromètre
  • Respecter des règles strictes d'hygiène
  • Poser un diagnostic et proposer le traitement adapté
  • Effectuer un suivi et assurer la continuité de la prise en charge
  • Aider le patient à garder la meilleure qualité de vie possible
  • Soutenir le patient et sa famille
  • Actualiser et développer ses compétences

[5] : examen au cours duquel le médecin peut observer la cavité pleurale (espace situé entre les poumons et la cage thoracique) et les poumons.

Savoir-être

  • Empathie et écoute
  • Patience
  • Habileté manuelle
  • Dynamisme intellectuel
  • Sens du contact
  • Rigueur et précision
  • Réactivité

Cadre professionnel

Le pneumologue exerce principalement en hôpital mais peut également assurer des consultations dans un cabinet privé. Il collabore couramment avec des allergologues, kinésithérapeutes, oncologues et des médecins généralistes. Le monde de la recherche lui est également ouvert ainsi que l’enseignement.

Selon le service où il exerce, ses horaires seront variables. Néanmoins, son emploi du temps est souvent chargé. S'il travaille en milieu hospitalier, il est inscrit au rôle de garde et est joignable à tout moment.

Dans le cadre de l'hôpital, les responsabilités liées à une carrière hospitalière sont envisageables (direction d'un service spécialisé).

Titre requis

Le titre de pneumologue est un Titre Professionnel Particulier (TPP) qui est régi par l’Arrêté ministériel du 15 avril 1997 modifiant l'arrêté ministériel du 9 mars 1979 fixant les critères spéciaux d'agréation des médecins spécialistes, des maîtres de stage et des services de stage pour les spécialités de la médecine interne, de la pneumologie, de la gastro-entérologie, de la cardiologie et de la rhumatologie.

Formations associées

Télécharger le fichier PDF

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.