Siep Logo

Préparateur·rice de fibres avant filage

Technique & industrie / Textile

Mise à jour 03/08/2015

Le préparateur de fibres avant filage conduit, surveille et approvisionne une ou plusieurs machines lors des opérations de préparation des fibres qui seront transformées en fil par le conducteur de machines de filature textile. Il s’occupe de l’ouverture des balles de fibres végétales, animales, chimiques ou minérales. Il prépare les produits (peigne, étire, démêle) et réalise les opérations d’ensimage. Celles-ci consistent à incorporer aux fibres, à l’aide de machines, un petit pourcentage de produits auxiliaires. Il s’agit souvent de produits synthétiques qui graissent légèrement les fibres pour faciliter la filature.

Le préparateur de fibres procède à la mise en marche et à l’arrêt des équipements. Il installe et alimente lui-même son poste de travail. Il veille à l’approvisionnement et à l’évacuation des matières sur les machines de production. Il contrôle et ajuste les paramètres de production (température, pression, etc.) ainsi que la conformité de la production en regard des indications techniques. Il détecte les anomalies des équipements ou de la production et prend les mesures adéquates pour les résoudre. Il assure la maintenance de base des installations et nettoie son poste de travail.

 

Compétences & actions

  • Respecter des processus prédéfinis
  • Régler les machines et les appareils
  • Connaître les textiles et les matériaux
  • Connaître les produits de traitement
  • Intervenir rapidement en cas d’anomalie
  • Identifier et prévenir des dysfonctionnements
  • Supporter la chaleur, le bruit, l’humidité et la poussière
  • Rédiger un rapport technique (opérations, anomalies, etc.)
  • S’adapter aux évolutions technologiques
  • Respecter les règles de sécurité, d’hygiène et d’environnement

Savoir-être

  • Méthode et rigueur
  • Vigilance et concentration
  • Bonne condition physique
  • Sens de la communication
  • Goût du concret

Cadre professionnel

Le préparateur de fibres avant filage travaille seul ou en équipe au sein d’entreprises de production (moulinage de fils naturels ou artificiels), de peignage ou de filature. Les horaires sont réguliers de jour, en travail posté ou le week-end.

L’environnement de travail est chaud et humide pour la préparation des fibres. Il est également bruyant et poussiéreux. Le port d’équipements de protection peut être recommandé ou obligatoire (bouchons ou casques antibruit, gants, tabliers, lunettes, etc.). Les opérations comprennent de fréquents déplacements entre les machines et une station debout permanente.

Formations

Il n'existe pas de formation spécifique à cette fonction. Le Centre de Formation Sectoriel du Textile (CEFRET) organise des formations ponctuelles pour les étudiants, pour les demandeurs d'emploi ainsi que pour les professionnels du secteur : www.cefret.be

Autres appellations : Cardeur·euse, Fileur·euse, Peigneur·euse,Technicien·ne en fibres textiles

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.