Détenteur d’une connaissance étendue dans sa discipline, cet expert dispense des cours théoriques, encadre des travaux dirigés et des travaux pratiques au sein des facultés universitaires. Son objectif est de transmettre des savoirs, développer l’esprit d’analyse et former les étudiants à la démarche scientifique. Il élabore ses cours sous sa propre responsabilité et dispose d’une certaine liberté d’action pour en définir le contenu. Il planifie ses activités, conçoit et rédige les syllabus, notes de cours et exercices. Il travaille en étroite collaboration avec différents services académiques. Des cellules pédagogiques spécialisées l’assistent dans la conception des supports et l’articulation des matières dont il a la charge.

Il est responsable de l’évaluation des étudiants, de l’élaboration et de la correction des examens. Il assure le suivi de différents travaux, encadre la rédaction de mémoires de fin d’études ou de thèses et participe aux jurys d’évaluation. Dans le cadre de ses activités d’enseignement, il est secondé par des assistants qui prennent en charge une partie de celles-ci.

Parallèlement à cela, le professeur d’université est un chercheur qui participe à l’évolution de la connaissance dans sa discipline. Il mène ou participe à des travaux de recherche fondamentale ou appliquée. Par exemple, il assure le suivi de la rédaction de thèses d’étudiants doctorants, la publication d’articles ou d’ouvrages de référence, la réalisation d’études concernant des sujets pointus, la direction de laboratoires ou de services de recherches, etc. Il est amené à exposer les résultats de son travail via des rapports, colloques, séminaires ou des publications scientifiques.

En leurs qualités d’experts, les professeurs d’université sont régulièrement consultés par des instances publiques ou des organismes privés pour réaliser des enquêtes, des études ou remettre des avis concernant des problématiques précises. Certains se tournent vers la création d’entreprises (des spin-offs) pour développer, produire et commercialiser des innovations de haute technologie mises au point par la recherche universitaire.

Il n’est pas rare de rencontrer des spécialistes de très haut niveau qui exercent, en dehors de leur activité principale, une charge de cours en tant que professeurs invités.

« Les organisations sont des êtres vivants composés de milliards de cellules qui sont les individus. Comprendre la manière dont cela fonctionne est aussi passionnant que d’être biologiste par exemple. »

Didier Van Caillie, Docteur en Administration des Affaires, Chercheur et Professeur à HEC-Ecole de Gestion de l’ULg, Directeur du Centre d'Etude de la Performance des Entreprises (CEPE), Lire l'interview

« Il faut aussi être patient car, entre l’idée de départ et l’expérience qui fonctionne, plusieurs années peuvent s’écouler. »

Nicolas Vandewalle, Physicien, Docteur en Sciences, Professeur à l’Université de Liège et directeur du centre de recherche GRASP, Lire l'interview

 

Compétences & actions

  • Maîtriser parfaitement et en profondeur son domaine de spécialité
  • Concevoir des supports didactiques
  • Préparer et dispenser des cours
  • Transmettre des savoirs
  • Evaluer les étudiants
  • Suivre les travaux d’étudiants (mémoires, thèses, etc.)
  • Articuler et définir des concepts théoriques
  • Effectuer des recherches très pointues dans des domaines spécifiques
  • Réaliser des publications scientifiques et présenter les résultats des recherches
  • Gérer une équipe
  • Vulgariser des connaissances très spécifiques
  • Connaître de manière approfondie une à deux langues étrangères (dont l’anglais)

Savoir-être

  • Esprit et curiosité scientifique
  • Grandes facultés d’analyse et de synthèse
  • Grande rigueur
  • Esprit méthodique
  • Capacité d’adaptation
  • Passion et persévérance
  • Aptitudes rédactionnelles
  • Sens des responsabilités
  • Sens de la pédagogie
  • Aisance communicationnelle
  • Aptitudes au travail autonome et en équipe
  • Flexibilité

Cadre professionnel

Il existe trois grades académiques pour les professeurs d’université en Fédération Wallonie-Bruxelles :

  • Le grade de chargé de cours, qui est le grade habituel de début de carrière. Le chargé de cours nommé peut porter le titre de professeur
  • Le grade de professeur, accessible par promotion
  • Le grade de professeur ordinaire (ou extraordinaire pour un temps partiel), accessible par promotion

Dans le cadre de sa charge professorale en facultés ou instituts universitaires, il dispense des cours théoriques en auditoire et des travaux dirigés ou pratiques.

Les travaux de recherche s’effectuent généralement en bibliothèques, fonds documentaires, laboratoires (au sens large du terme à savoir lieu d’expérimentation, d’analyse, etc.) ou sur le terrain.

Son horaire de travail est régulier, mais selon un agenda souvent très chargé.

Autres appellations : Assistant·e universitaire, Chargé·e de cours

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.