Siep Logo

Professeur·e de sciences et sciences appliquées

Sciences humaines & sociales / Education & pédagogie

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Mise à jour 07/02/2019

Le professeur de sciences et sciences appliquées partage avec sa classe sa rigueur scientifique et son goût pour la biologie, la chimie, la physique, etc. Sa mission consiste à rendre attractif le pôle des sciences auprès de jeunes vivant dans une société où les technologies jouent un rôle déterminant, et qui a besoin de scientifiques. Outre l’enseignement théorique, il recourt également aux expériences, au travail en petits groupes et à l’étude de terrain. Il apprend à ses élèves à manier des appareils tels que le voltmètre ou le microscope, à manipuler des produits comme l’acide chlorhydrique ou l’acétone, ou encore des outils tels le scalpel, la pipette, etc. Les expérimentations et travaux pratiques permettent aux élèves de mieux appréhender la portée d’une loi ou d’une formule. Cet enseignant amène ses étudiants à observer des situations réelles, à émettre des hypothèses et à tirer des conclusions. Il leur enseigne la démarche expérimentale et scientifique, les processus d’induction et de déduction et les méthodes de construction des lois et modèles scientifiques. Il les invite à s’étonner et se questionner sur les phénomènes qui les entourent, en d’autres termes à développer une curiosité scientifique.

Le professeur de biologie enseigne les sciences de la vie : la faune (vie animale), la flore (vie végétale), la biologie humaine (anatomie, nutrition, reproduction), l’écologie et l’environnement, les cycles de vie et de mort de tout ce qui vit sur terre, etc. Il complète les cours théoriques par de l’observation pratique, réalisée en classe ou en extérieur, dans la nature. Il sensibilise aussi les générations à venir quant à la nécessité de sauvegarder la biodiversité et la richesse de notre environnement.

Le professeur de chimie enseigne les propriétés chimiques de la matière et de ses transformations, par la théorie et la pratique expérimentale en laboratoire. Il aborde les phénomènes chimiques, les éléments, les atomes, les molécules et les ions, les gaz et leurs applications, les réactions chimiques, les acides et les bases, l’utilisation des composants chimiques et leur impact sur l’environnement, etc. Il sensibilise également ses étudiants sur les nombreuses utilisations et applications concrètes de la chimie dans la fabrication des produits de notre quotidien : médicaments, produits d’hygiène et cosmétiques, produits alimentaires, peintures, colles, etc.

Le professeur de physique enseigne les phénomènes naturels et les lois de l’univers, par la théorie, les expériences, l’observation et les travaux pratiques. Ses cours portent sur les lois fondamentales de la physique et les grands noms qui y sont associés, les propriétés et structures de la matière, la chaleur et ses effets thermiques, les phénomènes électriques, l’optique, les phénomènes mécaniques du mouvement, les comportements de la lumière, des notions d’astrophysiques (formation des galaxies et des étoiles, mouvements des planètes), etc. Il éveille la conscience des jeunes aux applications issues des progrès de la physique, par exemple l’énergie nucléaire et les conséquences de son exploitation/utilisation.

Le professeur de géographie est un cas particulier ; sa discipline se situe à la frontière entre sciences humaines et sciences exactes. La géographie physique est une discipline scientifique qui étudie les mouvements de la Terre, la climatologie, la tectonique des plaques, la formation des reliefs, les formations rocheuses, l’érosion, etc. La géographie humaine, quant à elle, aborde des thèmes comme la démographie, la population, le tracé des frontières, les pays, l’impact des activités humaines (par exemple l’agriculture). Le professeur de géographie sensibilise ses élèves aux enjeux spatiaux, du local au planétaire, en scrutant le monde physique et le monde humain.

Dans l’enseignement secondaire général de transition, le professeur de sciences aborde les bases (théoriques et expérimentales) d’une ou plusieurs de ces matières. Dans l’enseignement technique de transition, il prépare en outre ses élèves à appréhender les sciences dans des domaines d’applications concrets tels que les sciences appliquées, les sciences agronomiques, les sciences industrielles (construction, électronique, électromécanique), les sciences paramédicales, etc.

Au sein des options de l’enseignement secondaire qualifiant, son objectif est de préparer ses élèves à intégrer directement le monde du travail, en formant de futurs techniciens de laboratoire, assistants en pharmacie, opticiens, prothésistes dentaires, travailleurs des industries agroalimentaires, etc. Il intervient aussi dans la formation d’autres profils de qualification pour lesquels les sciences jouent un rôle prépondérant : futurs agriculteurs, horticulteurs, techniciens en environnement, électromécaniciens, électriciens, mécaniciens, infirmiers, etc.

Dans l’enseignement supérieur, ses cours sont axés sur des notions plus pointues, des savoirs et compétences qui seront mis en œuvre dans le cadre d’autres fonctions spécifiques : scientifiques, chercheurs, enseignants, biologistes, chimistes, physiciens, géographes, géologues, agronomes, bioingénieurs, techniciens supérieurs, électromécaniciens, électroniciens, techniciens-chimistes, ingénieurs (industriels et civils), médecins, vétérinaires, dentistes, diététiciens, technologues de laboratoire, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, etc. Pour résumer, on le retrouve dans toutes les filières d’études supérieures touchant de près ou de loin aux sciences, aux technologies, à la santé et à l’environnement. À l’université, le professeur est aussi un chercheur qui participe à l’évolution des connaissances dans sa discipline. Il mène des travaux de recherches, assure le suivi de la rédaction de thèses de doctorat et la publication d’articles ou d’ouvrages de référence. Il peut également diriger un laboratoire de recherche universitaire.

Comme tout enseignant, il utilise des méthodes pédagogiques (exposés, recherches, exercices, expériences de laboratoires, travaux pratiques, études de terrain, projets scientifiques, conférences, séminaires, colloques, visites de musées, expositions, voyages) et du matériel didactique approprié (équipements de laboratoire, textes de vulgarisation scientifique, modélisations, schémas, illustrations, vidéos). Les activités en classe demandent un travail important de préparation et de planification (en dehors des heures de cours), tant sur le contenu que sur l’élaboration et la correction d’exercices et d’examens. Il veille à l’entretien de son laboratoire ou de sa salle de travaux pratiques, à la gestion des stocks, à la maintenance et au nettoyage des équipements et du matériel. Il participe également aux conseils de classe/jurys, à des réunions avec d’autres professeurs et, quand il enseigne dans le secondaire, à des rencontres avec les parents d’élèves. Comme ses autres collègues, il peut être titulaire de l’une de ses classes. S’ajoutent alors à ses responsabilités d'autres missions : développer des contacts avec les familles (notamment en lien avec l'orientation des élèves), organiser le conseil de classe, etc.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser parfaitement la ou les matières enseignées et le français (tant à l’oral qu’à l’écrit)
  • Posséder une culture scientifique pluridisciplinaire
  • Préparer et donner des leçons, créer des exercices adaptés
  • Transmettre des savoirs
  • Maintenir la discipline, gérer les conflits
  • Maîtriser des techniques d’animation et de gestion de groupe
  • Concevoir des supports didactiques
  • Préparer et corriger les devoirs, évaluations et examens
  • Mettre à jour ses connaissances tant dans son domaine qu’en pédagogie
  • Assurer la maintenance de premier niveau des équipements et du matériel de laboratoire
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité et d’hygiène
  • Organiser des sorties scolaires à portée scientifique (expositions, musées, observations en milieu naturel)

Savoir-être

  • Aptitude à susciter et encourager l’envie d’apprendre
  • Autorité et fermeté
  • Facilité de contact et aptitudes communicationnelles
  • Organisation, rigueur, méthode et structure
  • Enthousiasme et dynamisme
  • Disponibilité, patience et tolérance
  • Créativité et adaptabilité
  • Curiosité scientifique
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

En fonction de son diplôme, le professeur de sciences et sciences appliquées exerce dans des classes de l’enseignement secondaire (inférieur ou supérieur, dans des sections de transition ou de qualification), dans l’enseignement supérieur en Hautes Ecoles ou à l’université. Il peut aussi travailler dans l’enseignement secondaire en alternance (CEFA), l’enseignement spécialisé, de promotion sociale ou encore dans toute une série de dispositifs et d’organismes de formation ou de réinsertion pour adultes. Dans le cadre des travaux pratiques et des laboratoires, il peut porter une tenue et des équipements de protection spécifiques (blouse de laboratoire, lunettes de protection, masque, etc.).

Conditions requises

La réforme des titres et fonctions de l’enseignement est entrée en vigueur le 1er septembre 2016. Elle a pour vocation d’harmoniser les titres, fonctions et barèmes des professionnels de l'enseignement fondamental et secondaire de tous les réseaux en Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle vise également à garantir la priorité aux titres requis sur les titres suffisants et à instaurer un régime de titres en pénurie.

Pour plus d'informations à ce sujet : www.enseignement.be/index.php?navi=3910

Autres appellations : Agrégé·e en sciences biologiques, Agrégé·e en sciences chimiques, Agrégé·e en sciences géographiques, Agrégé·e en sciences physiques, Agrégé·e en sciences : biologie-physique-chimie, Chargé·e de cours en sciences et sciences appliquées, Enseignant·e en sciences et sciences appliquées, Professeur·e de biologie, Professeur·e de chimie, Professeur·e de géographie, Professeur·e de physique, Régent·e en sciences : biologie-physique-chimie
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.