Siep Logo

Saunier·ère

Environnement & nature / Eau & mer

Mise à jour 04/09/2012

Le saunier extrait le sel d’un marais salant [1]. En été, à marée haute, l’eau de mer est conduite dans des bassins par des canaux. Le soleil et le vent favorisent son évaporation. La cristallisation peut alors commencer. Le gros sel tombe au fond du bassin et la fleur de sel flotte à la surface. Pieds nus, le saunier entasse le sel à l’aide d’une sorte de râteau : le paludier. Le sel est ensuite rincé, égoutté et évacué dans une brouette. Tout l’été, le saunier ajuste l’arrivée de l’eau à la force du vent et à l’intensité du rayonnement du soleil pour que les conditions de cristallisation soient optimales. Puis, il stocke sa récolte et la conditionne à la vente. En hiver, le marais est plein d’eau et de vase. Au printemps, le saunier se charge du paluage et de l’agouage, c'est-à-dire qu’il vide et nettoie le marais à l’aide d’outils spécifiques. Il effectue aussi le curetage des canaux. Il enlève les herbes. En mai, il vide le bassin, le nettoie et égalise le fond puis y fait entrer l’eau de mer.

[1] Ensemble de bassins en pente douce contenant de l'eau de mer.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.