Siep Logo

Sauveteur·euse en mer

Environnement & nature / Eau & mer
Sécurité / Protection & surveillance

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Mise à jour 11/01/2017

Le sauveteur en mer est connu essentiellement pour surveiller les plages durant les périodes estivales où il est amené à travailler en équipe.. Une équipe de sauveteurs est composée généralement de trois à quatre personnes. Il est présent pour prévenir les personnes des dangers comme celui de se baigner dans les zones dangereuses. Lorsque la situation est problématique comme une personne faisant en malaise dans l’eau ou victime d’une crampe, il est le premier à réagir et à se porter au secours de la personne. Sa formation lui permet d’appliquer les gestes de premiers secours.

Pourtant, le sauveteur en mer possède également des missions à exécuter sur la terre ferme. C’est lui qui se charge des enfants perdus sur la plage. Il les rassure et met tout en œuvre pour retrouver les parents. Le sauveteur effectue des rondes de surveillance dans une barque ou bateau à moteur afin d’être au plus près de personnes en mauvaise posture. Généralement, cette mission revient au chef de poste.

 

Compétences & actions

  • Maitriser les différentes techniques de nage
  • Effectuer les premiers soins
  • Maitriser plusieurs langues (anglais et néerlandais)
  • Piloter un bateau à moteur

Savoir-être

  • Excellente capacité de réaction
  • Sens de l’observation et vigilance
  • Bonne vue et bonne ouïe
  • Bonne condition physique
  • Patience
  • Esprit d’équipe
  • Sociabilité
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Les sauveteurs en mer sont composés à 90% d’étudiants jobistes, engagés par la commune. Les 10% restants sont des personnes travaillant pour la commune. En hiver, ceux-ci sont répartis dans divers services communaux.

Le nageur sauveteur doit suivre une formation pendant la période creuse (de septembre à mars) afin d’obtenir le diplôme « sauveteur en mer ».

Ses heures de travail se passent à l’extérieur, sur la plage. Il est amené à se déplacer afin d’effectuer des tours de surveillance sur la plage. L’environnement peut être bruyant vu qu’il se trouve dans un espace de loisirs et de détente. Un sauveteur possédant plusieurs années d’expérience peut devenir chef de poste. Celui-ci a les mêmes tâches qu’un sauveteur mais est chargé, en plus, de la coordination.

Conditions requises

Il faut que l’aspirant sauveteur ait atteint l’âge de 16 ans pour le 1er août.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.