Siep Logo

Sauveteur·euse en mer

Environnement & nature / Eau & mer
Sécurité / Protection & surveillance

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Mise à jour 14/05/2018

Le sauveteur en mer surveille les plages et les bords de mer durant les périodes estivales. Toujours aux aguets, il veille à la sécurité des baigneurs et se tient prêt à intervenir très rapidement à n’importe quel moment. Il est particulièrement vigilant lorsque des personnes dépassent la zone de baignade délimitée et il les rappelle à l’ordre. En cas de drapeau jaune, il doit également empêcher l’utilisation d’accessoires gonflables.   

Face à une situation problématique, c’est le premier à réagir et à porter les gestes de premiers secours. Des rondes de surveillance en bateau à moteur sont également effectuées pour quadriller une zone plus large.  Généralement, cette mission revient au chef de poste.

Le sauveteur en mer assure aussi des missions à exécuter sur la terre ferme. Il met en place la signalisation de la baignade et de la plage. C’est lui qui se charge des enfants perdus sur la plage. Il les rassure et met tout en œuvre pour retrouver les parents.

 

Compétences & actions

  • Maitriser les différentes techniques de nage
  • Effectuer les premiers soins
  • Connaitre plusieurs langues (anglais et néerlandais)
  • Piloter un bateau à moteur

Savoir-être

  • Observation et vigilance
  • Hyper-réactivité
  • Sang-froid
  • Bonne vue et bonne ouïe
  • Excellente condition physique
  • Patience
  • Esprit d’équipe
  • Sociabilité
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Quelques soient les conditions climatiques, le sauveteur en mer est présent sur les plages en été. Il travaille en équipe de trois à quatre personnes. Un sauveteur possédant plusieurs années d’expérience peut devenir chef de poste. Celui-ci a les mêmes tâches qu’un sauveteur mais est chargé, en plus, de la coordination.

Les sauveteurs ont à disposition une cabine qui leur sert d’abri et de dépôt pour leur matériel. C’est aussi un point d’orientation et d’information pour les baigneurs et les services d’urgence.

Les sauveteurs en mer sont composés à 90% d’étudiants jobistes, engagés par la commune. Les 10% restants sont des fonctionnaires qui travaillent pour la commune. En hiver, ceux-ci sont répartis dans d’autres services communaux.

Conditions requises

L’aspirant sauveteur doit avoir atteint l’âge de 16 ans pour le 1er août afin d’accéder à la formation lui permettant d’obtenir le diplôme de « sauveteur en mer ». Cette formation est organisée pendant la période creuse (de septembre à mars) et se termine par un examen comprenant trois parties : 

  • Partie 1 : théorie
  • Partie 2 : pratique de la natation, de la réanimation et des permiers secours, etc.
  • Partie 3 : un test de natation en mer.

En cas de réussite, le candidat reçoit le certificat « Redder aan Zee ».

Les sauveteurs formés doivent passer un test d’aptitude imposé tous les trois ans. Le succès de ce test est une condition absolue pour pouvoir être nommé l'année suivante.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.