Siep Logo

Styliste

Culture / Mode

Code Riasec AIR - Mise à jour 13/03/2015 - Fiche 883

Le styliste conçoit et crée des vêtements ou des accessoires de mode. Il peut travailler pour son propre compte et lancer sa collection personnelle, mais aussi réaliser des pièces uniques ou fabriquées en série, pour une marque ou une maison de couture bien précise.

Lorsqu’il travaille seul, le styliste supervise l’ensemble de la création, du croquis au choix des matériaux, en passant par le modélisme et la confection. Il commence par fixer un thème autour duquel va s’axer toute la collection. Il va pour cela s’inspirer de ce qu’il voit dans les médias, dans la rue, dans les œuvres d’art, l’architecture, etc. tout en ne perdant pas de vue les tendances du moment en faisant appel aux bureaux spécialisés. Il choisit ensuite les matériaux (tissus, cuirs, etc.) utilisés pour la collection. Ces matériaux peuvent être fournis par des fabricants, chinés par le styliste lui-même lors de ses voyages, dans des magasins de tissus ou dans des foires spécialisées. Il se peut également que le styliste décide de créer ses propres imprimés. Vient alors la phase du dessin, sur base des cartes d’identité mises au point préalablement et du thème. Plusieurs croquis sont ainsi réalisés et le styliste en choisit un qu’il va transposer sur ordinateur, via des logiciels de dessin.

Tout au long du processus, il doit tenir compte des coûts de fabrication, des contraintes techniques, etc. Après avoir coupé, ajusté, cousu ensemble les différentes pièces, il va réaliser un premier prototype qui sera retravaillé ou non en fonction du résultat. Il pourra le tester sur un client, un mannequin lors de différents essayages. Une fois que les modèles de la collection sont prêts, il lui reste à les vendre auprès des magasins, dans sa propre boutique ou à la clientèle qui lui en a fait la demande. Il est également très fréquent que le styliste organise un défilé de mode.

Lorsqu’il ne réalise pas lui-même le vêtement ou l’accessoire, il envoie ses directives pour chaque vêtement (taille, coupe, boutons, ouvertures, etc.) à un modéliste. Ce dernier réalise un premier prototype qui sera ou non retravaillé par le styliste en fonction du rendu. Les matières et couleurs sont ensuite appliquées et ces modèles pourront être fabriqués. Mais attention, le styliste n'est pas seul en création. Il doit respecter le style et les orientations définis par le chef de produit dans une entreprise industrielle ou par le directeur artistique et le département commercial d'une maison de haute couture.

Enfin, le styliste n’est pas forcément le créateur des vêtements ou accessoires. Il peut aussi être appelé par des marques pour composer des silhouettes mises en scène dans différents médias : magazines, télé, films, spots publicitaires, blogs, etc.

 

Compétences & actions

  • Avoir une bonne connaissance du monde de la mode, des procédés de fabrication
  • Posséder des aptitudes en couture
  • Réaliser des croquis à la main
  • Faire des recherches, se documenter
  • Négocier, faire des compromis
  • Maîtriser l’anglais
  • Utiliser l’outil informatique (logiciels CAO, DAO)
  • Posséder des connaissances en gestion (si indépendant)
  • Respecter des délais

Savoir-être

  • Créativité et imagination
  • Sens esthétique
  • Ouverture d'esprit, curiosité
  • Polyvalence, flexibilité
  • Rapidité
  • Sens du contact
  • Sens de l’observation
  • Habileté manuelle
  • Ingéniosité
  • Précision, rigueur
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Le styliste crée des modèles de vêtements et d'accessoires de mode dans une maison de haute couture, dans le prêt-à-porter (chaînes de magasins, sociétés de vente par correspondance, hypermarchés) ou dans un bureau de stylisme en freelance. Il est difficile de vivre de la mode en Belgique, le nec plus ultra du styliste est de s'expatrier à Paris.

Autres appellations : Créateur/créatrice de mode, Fashion designer

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.