Le Contrôle Non Destructif (CND) est un ensemble de méthodes qui permettent de détecter tous les défauts de surface ou intérieurs d'un matériau sans détruire ni dégrader le produit, soit au cours de la production, soit en cours d'utilisation, soit dans le cadre de la maintenance.

Le technicien en CND s'avère être un spécialiste des techniques et technologies utilisées dans ce cadre : il effectue des techniques d'examens ou de contrôles non destructifs selon divers procédés (ressuage [1], magnétoscopie, ultrasons, rayons X, thermographie, courants de Foucault) en fonction des types de défauts et de la matière à contrôler, en surface ou à l'intérieur même de la matière : tuyauteries, pièces de chaudronnerie, ensembles mécano-soudés, etc.

Concrètement, ce spécialiste réalise des essais à l'aide de tous ces procédés. Ensuite, il interprète les données recueillies à l'aide de capteurs et appareils de mesure. Enfin, il établit un compte-rendu d'inspection.

Il est souvent attaché au département "Qualité" de l'entreprise aéronautique et doit donc certifier la bonne conformité des pièces produites par elle.

Le métier est sujet à la réglementation EN4179 qui régit la formation d'un technicien en CND pour le secteur aéronautique et aérospatial.

 

[1] Le contrôle par ressuage permet, à l'aide de produits pénétrants, de mettre en évidence des discontinuités.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les différentes techniques de contrôles non destructives
  • Manipuler les appareils de contrôle
  • Lire des plans
  • Connaître les matériaux métalliques et composites utilisés en aéronautique (structure, défauts et vieillissement des métaux, alliages, composite)
  • Connaître les techniques d'assemblage (soudage, collage)
  • Connaître les éléments de mathématiques, physique, chimie, électricité, électronique
  • Maîtriser les outils informatiques
  • Connaître le vocabulaire anglais en aéronautique

Savoir-être

  • Esprit de méthode, d'analyse et de synthèse
  • Rigueur
  • Minutie et précision
  • Aptitudes physiques pour la manipulation de certaines technologies (radiographie, ultrasons, etc.)
  • Autonomie
  • Sens de l'organisation

Cadre professionnel

Le technicien exerce la fonction de contrôleur au sein du département de contrôle qualité ou de l'assurance qualité d'une entreprise aéronautique mais pas uniquement. On peut en effet le retrouver dans d'autres secteurs industriels (automobile, nucléaire, etc.). Il peut être intégré dans une équipe de maintenance, dans un service chargé du contrôle de la production ou dans une société de service.

Certaines installations sont parfois difficiles d'accès (exiguïté, travaux en hauteur) et les horaires peuvent être décalés : il peut être amené à intervenir lorsque les installations à inspecter sont disponibles (matin, soir, nuit).

Autres appellations : Technicien·ne CND, Technicien·ne NDT ("Non-Destructive Testing")

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.