A bord du cockpit d'un avion se retrouve une multitude d'instruments, d'équipements et d'installations électriques, radioélectriques et électroniques, ce que l'on appelle les "systèmes embarqués". Ils délivrent au pilote toutes les informations utiles au maintien en vol de son avion, à sa navigation, à ses communications avec les infrastructures de la gestion du trafic aérien. Ces systèmes permettent aussi au pilote d'interagir avec son avion. Tous ces instruments sont regroupés sur le tableau de bord, aussi près que possible du pilote.

Ces instruments sont classés selon leur fonction : pilotage (horizon artificiel, anémomètre, altimètre, variomètre), navigation (compas, Instrument Landing System, VOR [1], GPS), groupes motopropulseurs (tachymètre [2] , température et pression), télécommunications (radio, système d'intercommunication de bord), servitudes (consommation de carburant, tension et intensité électrique) et autres instruments spécialisés.

Le technicien en instruments de bord est ce professionnel qui installe, inspecte, répare et entretient ces instruments. Dans son travail, il utilise les moyens de contrôle d’un atelier de réparation ainsi que les bancs de test nécessaires à la vérification. En cas de défectuosité, il démonte, nettoie ou remplace les pièces.

Il n'attend évidemment pas qu'une panne se produise pour intervenir : une de ses principales missions consiste ainsi à la maintenance préventive et curative. Il peut travailler à la fois sur des avions anciens et sur des appareils nouvellement construits. Avec l'apport des nouvelles technologies, le technicien doit se former continuellement.

Sa responsabilité est immense : si l'instrument, une fois réparé, se révélait encore défectueux, cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques !

 

[1] VHF Omnidirectionnal Range : système de navigation aérienne qui permet de connaître la route magnétique depuis une station au sol et par déduction. Il permet de connaître n'importe quelle route passant par la station.

[2] Un tachymètre est un instrument de mesure qui permet de déterminer la vitesse de déplacement d'un objet en mouvement.

 

Compétences & actions

  • Installer les instruments à bord d'un aéronef
  • Programmer les instruments de bord
  • Réparer, par remplacement ou remise en état, les éléments défectueux
  • Contrôler la conformité des pièces par rapport aux spécifications techniques
  • Déceler des dysfonctionnements, en déterminer les causes
  • Remplir une fiche technique d’intervention
  • Utiliser des appareils de tests aéronautiques
  • Posséder des connaissances en électricité et électronique
  • Lire des plans
  • Lire l'anglais technique

Savoir-être

  • Méthode, rigueur et précision
  • Capacités de concentration
  • Capacités d'analyse
  • Sens de l'observation
  • Bonne acuité visuelle
  • Dextérité gestuelle et technique
  • Respect des procédures et des normes de sécurité
  • Patience
  • Sens des responsabilités
  • Adaptation aux technologies nouvelles

Cadre professionnel

Le technicien en instruments de bord travaille pour le compte d'une société de services de construction et/ou de maintenance aéronautique, d'une compagnie aérienne, pour la Défense, en relation avec l'équipage, les clients et divers services (techniques, qualité et logistique).

Le métier s'exerce en atelier, sur chaînes d'assemblage d’entreprises (civiles ou de l'armée) de construction, d’aménagement et de maintenance d’aéronefs ou encore dans l'appareil même, sur la piste ou dans un hangar. Il travaille seul ou en équipe, en relation avec les techniciens en électronique et avec le personnel navigant, pour identifier les anomalies.

Le métier peut comporter des déplacements et des rythmes de travail soutenus (densité des contrôles techniques effectués lors des visites d'escale). Il peut aussi impliquer des positions pénibles (accessibilité des installations). Les niveaux et les durées d'intervention varient selon l'affectation dans l'entreprise et le type de visites techniques.

Avec de l'expérience, le technicien peut être amené à coordonner une équipe.

Autres appellations : Contrôleur·euse-vérificateur·rice d’instruments de bord, Electricien·ne en instruments de bord aéronautiques, Instrumentiste de bord, Maintenicien·ne en instruments de bord, Mécanicien·ne d'équipements électroniques aéronautiques, Mécanicien·ne en instruments de bord aéronautique, Mécanicien·ne de système avionique, Mécanicien·ne de systèmes embarqués, Technicien·ne de maintenance en instruments de bord, Technicien·ne en avionique, Technicien·ne à l'installation et l'entretien des instruments, Technicien·ne en fabrication avionique, Technicien·ne en systèmes embarqués

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.