Siep Logo

Technicien·ne en recherche et développement

Technique & industrie / Production

Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise
Code Riasec IRE - Mise à jour 01/01/2007

Le technicien recherche et développement travaille sous la responsabilité du chef de projet ou du responsable Recherche et Développement (R&D).

Le technicien recherche et développement effectue les analyses et contrôles nécessaires des matières premières et des produits finis. Il participe à la mise au point de nouveaux produits de telle sorte qu'ils répondent aux souhaits des consommateurs/clients et puissent être fabriqués industriellement. Pour ce faire, il doit prendre connaissance et analyser les souhaits des consommateurs, des clients et du service marketing, il rédige des propositions de recettes et effectue des expériences sur base des propositions approuvées. Il doit également tester les prototypes en termes de qualité, composition chimique, conservation, etc. et les contrôler sur base des normes légales et celles de l'entreprise. Il adapte les paramètres de fabrication et les équipements jusqu'à l'obtention d'une production satisfaisante.

Pour permettre une production industrielle du nouveau produit, il transcrit en détail la composition des produits et la façon de les préparer, aussi bien en ce qui concerne les matières premières et appareils nécessaires, qu'en ce qui concerne le processus et la durée de la production.

Outre la création de nouveaux produits, le technicien recherche et développement s'intéresse également à l'adaptation des produits existants en faisant des propositions pour changer la composition d'un produit, notamment en fonction des changements de goût du public. Il suit chacun de ses « bébés » depuis la conception jusqu'à la mise en production, en passant par les phases d'essais et de tests. Il est dont en relation étroite avec la plupart des services de l'entreprise (marketing, méthodes, production, qualité, etc.).

 

Compétences & actions

  • Maîtrise des techniques de formulations des ingrédients et des additifs alimentaires
  • Maîtrise de l'hygiène alimentaire
  • Connaissances en informatique : Word, Excel
  • Manipulation des appareils de laboratoire
  • Rédiger les propositions et recettes
  • Respecter les règles générales d'organisation, de qualité et d'hygiène et sécurité de l'entreprise.

Savoir-être

  • Capacité d'adaptation
  • Rigueur
  • Réactivité
  • Créativité
  • Organisation du travail, gestion du temps et des coûts
  • Communiquer avec les autorités compétentes en matière de sécurité et de réglementation
  • Attention portée sur la qualité, l'hygiène, la gestion des risques

Cadre professionnel

Le technicien recherche et développement travaille le plus souvent au laboratoire ou sur la ligne de production. Ses horaires varient selon les créneaux disponibles pour réaliser les essais sans déranger la production. Il s'agit principalement d'un travail d'équipe avec des contacts fréquents avec les divers départements de l'entreprise (marketing, production, etc.).

Formations

Dans le secteur alimentaire, une qualification spécifique peut être exigée (cuisinier, boulanger...) afin d'apporter un savoir-faire traditionnel à l'entreprise.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autres appellations : Laborantin·e, Chef de projet

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.