Siep Logo

Technicien·ne de laboratoire en industrie chimique et biopharmaceutique

Technique & industrie / Chimie & plastique
Sciences / Sciences chimiques & biochimiques

Mise à jour 03/02/2017

Vêtu de son tablier blanc, le technicien de laboratoire a plusieurs missions. Dans un service de contrôle et qualité, il va garantir la qualité des matières premières et des produits pour assurer leur arrivée sur le marché, en effectuant des analyses chimiques, physiques et/ou biologiques. Pour ce faire, il prélève des échantillons, prépare les réactifs ainsi que les instruments nécessaires, réalise les analyses et compare les résultats avec les normes établies.

Lorsqu’il travaille pour une section de recherche et développement, le laborantin collabore à la conception et à la mise au point de nouveaux produits et procédés. Il peut aussi être amené à décliner la formule d’un produit existant. Cela nécessite donc une totale maîtrise des différentes techniques utilisées dans les laboratoires (pesée, centrifugation, titrage, dosage, chromatographie, synthèse, techniques de purification, etc.).

En suivant un cahier des charges mis au point par un chercheur, il met en place des essais afin de vérifier la viabilité et les performances d'un produit. Une fois les essais effectués en laboratoire, il procède aux tests industriels, en vue de la fabrication en série du produit sur les chaînes de transformation. Il veille à la bonne marche du passage du stade de fabrication artisanale à celui de fabrication industrielle. Grâce à l'observation, la mesure et l'analyse de ces essais industriels, il ajuste les processus de fabrication jusqu'à l'obtention de résultats satisfaisants non seulement en termes de qualité du produit, mais également en termes de coûts et de délais de fabrication.

L’apport du technicien de laboratoire est essentiel dans la mesure où il permet aux chercheurs de se consacrer davantage à l'aspect conception, réflexion et conduite de la recherche. Une partie de son travail consiste aussi à détecter les dysfonctionnements éventuels qui peuvent se produire au cours d’une expérience et y remédier.

Lorsque les manipulations sont terminées, le laborantin consigne ses observations et les résultats obtenus afin de rédiger un rapport dans lequel il va interpréter les résultats des analyses, voire proposer des adaptations, de nouveaux modes opératoires et de nouvelles techniques de recherche.

 

Compétences & actions

  • Posséder de très bonnes connaissances scientifiques en général, en chimie et/ou biopharmacie en particulier
  • Maîtriser les techniques d'analyse scientifique de laboratoire
  • Pouvoir utiliser les appareils de laboratoire et les instruments de mesure
  • Définir puis réaliser les programmes de tests et d’essais
  • Réaliser toutes les étapes d’une recherche
  • Effectuer différentes opérations chimiques
  • Collecter des données par observation
  • Analyser, interpréter et valider les résultats
  • Respecter les règles de sécurité et d'hygiène

Savoir-être

  • Goût du raisonnement et de l'expérimentation
  • Sens de l'observation
  • Esprit critique
  • Méthode, organisation, minutie et rigueur
  • Grande habileté manuelle
  • Concentration
  • Aisance rédactionnelle
  • Patience

Cadre professionnel

Le technicien de laboratoire met ses compétences au service des centres de recherche scientifique, des laboratoires d'analyse médicale et de la plupart des industries (chimie, pharmacie, alimentaire, sidérurgie, etc.).

Cette profession est exercée au sein d'une équipe, sous le contrôle d'un responsable (ingénieur ou chercheur).

Le matériel, de plus en plus automatisé, entraîne une diminution du nombre de manipulations mais réclame des connaissances dans les logiciels spécifiques aux instruments de mesure. Enfin, étant donné qu'il est parfois amené à manipuler des produits dangereux, il veillera à appliquer de manière stricte les consignes de sécurité en vigueur dans l'entreprise ainsi que celles, plus spécifiques, relatives aux produits utilisés.

En général, les horaires sont réguliers.

Autres appellations : Analyste chimie/biopharmacie, Laborantin·e de contrôle qualité, Laborantin·e de recherche et développement, Technicien·ne analyste chimie-pharmacie, Technicien·ne de laboratoire de recherche des industries de process

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.