Le toxicologue et l’écotoxicologue étudient les substances toxiques (toxines) ou les poisons depuis leur détection, leurs voies de transfert jusqu’à leur action biologique sur l’organisme ou sur l’environnement. A chacun son objet d’étude spécifique : la santé pour le toxicologue et l’environnement pour l’écotoxicologue.

Le toxicologue étudie la composition de diverses substances toxiques naturelles (produites par des animaux ou des plantes) ou contenues dans un grand nombre de produits industriels (médicaments, drogues, tabac, herbicides, déchets, solvants et autres produits chimiques). En analysant leurs actions et effets indésirables sur les organismes vivants, il cherche à découvrir des moyens de contrôle et de prévention de leurs effets nocifs sur la santé. Son expertise peut être sollicitée dans les études relatives à la législation sur la fabrication, l’enregistrement, le commerce et l'usage de produits industriels, médicaux, pharmaceutiques, agroalimentaires, cosmétiques, domestiques. Dans le secteur industriel, en tant que spécialiste du risque chimique, il a un rôle de sensibilisation et de prévention en matière de sécurité au travail. Il estime les dangers encourus et informe sur les méthodes de manipulation et de stockage de produits dangereux. Dans le domaine criminalistique, il détecte la présence d’alcool, de drogues ou de poisons dans le corps d’une victime ou d’un suspect.

L’écotoxicologue est à la fois écologiste et toxicologue. Il analyse les effets nocifs et les conséquences écologiques des produits chimiques et des polluants sur l’environnement : fumées chimiques, rejets industriels, pollutions des rivières, marées noires, pluies acides, gaz à effet de serre, colorants alimentaires, organismes génétiquement modifiés (OGM). Il évalue leur biodégradabilité et leur impact sur les écosystèmes, l’eau, l’air, le sol, la faune, la flore, les aliments. Après avoir identifié les produits dangereux, il effectue des tests et expériences en laboratoire afin de déterminer leurs concentrations et les conditions dans lesquelles ils constituent un risque. En recréant les conditions du milieu naturel à échelle réduite, il tente de déterminer la réaction à long terme des êtres vivants en présence de produits toxiques. Il propose des moyens pour les contrôler et éventuellement les supprimer. L’écotoxicologue est également sollicité pour effectuer des études environnementales ou élaborer des tests pour mettre au point des normes de références. En cas de pollution, son conseil est sollicité pour établir des politiques ou programmes de gestion des produits toxiques.

Tous deux veillent à faire connaître les résultats de leurs recherches, par la rédaction de rapports ou d’articles scientifiques afin de signaler tout danger de substances nocives nouvelles ou méconnues. Ils soumettent aux autorités des recommandations relatives à l'usage de ces substances afin de prévenir leurs effets sur la santé humaine ou l'environnement. Leur expertise peut être sollicitée sur un site en cas d’exposition accidentelle ou chronique. Enfin, ils peuvent aussi mettre en place un programme de lutte à grande échelle.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances approfondies en biologie, chimie et biochimie
  • Connaître les normes et réglementations européennes sur les produits chimiques (réglementation REACH)
  • Parler et lire l’anglais
  • Assurer une veille règlementaire et législative sur les produits
  • Expertiser les données
  • Vérifier des hypothèses
  • Réaliser des expérimentations en laboratoire
  • Evaluer les dangers et risques vis-à-vis de la santé et/ou de l’environnement
  • Préconiser des actions correctives ou préventives
  • Rédiger des rapports et synthèses techniques
  • Participer à des groupes de travail
  • Argumenter avec conviction
  • Vulgariser son propos et assurer un rôle de médiateur scientifique
  • Gérer les relations avec les administrations publiques
  • Respecter les consignes de sécurité

Savoir-être

  • Rigueur
  • Organisation et méthode
  • Adaptation et autonomie
  • Esprit de synthèse
  • Capacités de communication
  • Diplomatie
  • Curiosité
  • Polyvalence

Cadre professionnel

On retrouve le toxicologue et l’écotoxicologue au sein de pouvoirs publics, d’instituts de recherches publics ou privés, d’agences environnementales et de l’eau, d’entreprises industrielles, de grands groupes chimiques, de laboratoires et sociétés d’expertise en santé et/ou environnement, de bureaux d’études spécialisés, de laboratoires judiciaires.

Le travail s’effectue en équipe, en collaboration avec d’autres spécialistes et des représentants des pouvoirs publics. Ils peuvent être amenés à prendre la responsabilité d’une équipe ou d’un laboratoire. Le métier n’est pas sans risque : la manipulation des produits chimiques et toxiques peut comporter des dangers et nécessite de porter un matériel de protection lors des expérimentations et des récoltes d’échantillons sur le terrain. Les horaires sont plutôt réguliers, sauf en cas d’alerte, et l’exercice du métier peut comporter des déplacements.

Autres appellations : Ecotoxicologiste, Toxicologiste

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.