Le traffic manager est un expert en fréquentation de sites internet. Il s’occupe du placement des campagnes publicitaires sur les plateformes web. C’est lui qui détermine sous quels formats (bannière, pop-up, posts) et sur quels sites la campagne va apparaitre. Son but est avant tout de sélectionner l’approche qui donnera la plus grande visibilité à son client. 

Afin d’y parvenir au mieux, le traffic manager se base sur la navigation des internautes et des mobinautes, l’audience et la fréquentation des sites. Il réalise des analyses, s’intéresse au nombre de visiteurs, aux pages vues, au nombre de clics et à la durée des visites. En fonction du produit, la récolte de ces données servira de support lors des prises de décisions avec le client.

En plus de sa mission analytique, le traffic manager doit aussi faire preuve de stratégie commerciale. Il planche sur ce qui se fait du côté de la concurrence et sur les attentes des consommateurs. Il doit prendre les décisions les plus judicieuses possibles afin d’optimiser au mieux le budget qui lui est dédié. C’est à lui aussi que revient la tâche de négocier les emplacements, les tarifs et ensuite, la mise en ligne des publicités sur les sites. 

Pendant la campagne, il réalise de nouvelles analyses, rédige des tableaux de bord à l’aide desquels il peut tirer des conclusions. Ceux-ci lui permettent d’observer le retour sur investissement mais aussi d’introduire des modifications en cas de mauvais résultats. 

Le travail du traffic manager se situe d’une part, du côté du web et de l’autre, du côté du marketing. En plus de connaître parfaitement Internet et son langage technique, il doit avoir une approche tournée vers les consommateurs.

Les évolutions au niveau du web sont telles que le traffic manager doit assurer une veille technologique constante.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les nouvelles technologies 
  • Posséder une maîtrise des logiciels bureautiques (pack office) 
  • Avoir une excellente expression écrite et orale
  • Connaître les langages SQL, HTML, JavaScript, PHP, XML
  • Rester au courant des tendances du monde de la publicité
  • Analyser les comportements des consommateurs

Savoir-être

  • Volonté
  • Organisation, rigueur et précision
  • Qualités relationnelles
  • Bonne communication
  • Résistance au stress 
  • Diplomate
  • Autonomie
  • Curiosité
  • Réactivité
  • Esprit synthétique
  • Esprit synthétique et analytique 

Cadre professionnel

Au sein de l’agence, il fait partie du pôle web alors que, dans une entreprise, il fait partie de l’équipe marketing ou du e-commerce. Il coopère avec plusieurs autres services tels que la team stratégique. 

En fonction de la taille de l’agence, le traffic manager pourra occuper d’autres postes comme celui de community manager ou de responsable de référencement. Son métier peut évoluer vers un poste de directeur commercial, avec de plus grandes responsabilités. Aujourd’hui, le web est en plein essor et manque cruellement de personnel qualifié pour générer plus de trafic sur les sites. La demande ne fait qu’augmenter et cette profession est devenue prioritaire pour les entreprises et les agences.

Autre appellation : Responsable gestion de trafic web
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.