Siep Logo

Urologue

Santé & bien-être / Pratique médicale

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec ISA - Mise à jour 30/11/2015

L'urologie est une spécialité médico-chirurgicale centrée sur les maladies des organes et des voies génito-urinaires (reins, urètre, vessie, pénis, testicules, prostate, etc.). L'urologue traite des affections telles que les calculs urinaires, les tumeurs de reins ou de la vessie, il prend en charge les problèmes d'incontinence, les infections urinaires, etc. et ce, chez les patients de tous âges. Dans le cadre de l'urologie pédiatrique, ce spécialiste pratique les circoncisions, traite les problèmes de l'appareil urinaire de l'enfant (l'énurésie [1], par exemple), les problèmes de testicules, etc.

L'andrologie fait partie intégrante de l'urologie adulte. L'urologue prend en charge les troubles de la reproduction masculine, de l'érection, de l'éjaculation et de la fertilité.

Lors d'une consultation, l'urologue procède à une anamnèse et effectue un examen clinique (toucher abdominal, pelvien, rectal). Il peut éventuellement demander des examens complémentaires (urographie [2], scintigraphie [3], échographie, IRM [4], prise de sang, etc.) afin de déterminer l'étendue de l'affection ou des lésions. Après analyse des résultats, il pourra établir un diagnostic précis et prescrire un traitement approprié, médical et/ou chirurgical. Si le traitement est chirurgical, l'urologue lui-même pratiquera les interventions nécessaires par les voies naturelles, par endoscopie [5], par cystoscopie [6] (ablation de tumeur, exérèse [7] d'un kyste,...) et suivra son patient tout au long de son rétablissement.

Si cette profession nécessite une grande maîtrise de gestes techniques, l'urologue doit faire preuve également de qualités humaines. Parler de ses problèmes intimes n'étant pas aisé, il mettra ses patients en confiance. Il les rassurera et leur donnera des conseils.

 

[1] pipi au lit.

[2] examen radiologique qui permet d’étudier la morphologie et le fonctionnement de l’appareil urinaire.

[3] technique d’imagerie utilisant des substances radioactives que l’on injecte à l’intérieur de l’organisme en quantité infime et qui ont la propriété de se fixer sur les organes ou les tissus du patient. Elle permet ainsi de mettre en évidence de nombreuses affections.

[4] l’imagerie par résonnance magnétique permet d’analyser à distance des organes de manière très précise et de visualiser des détails invisibles en radiographie standard, en échographie ou en scanner.

[5] méthode d’exploration et d’imagerie médicale qui permet de visualiser l’intérieur des conduits ou des cavités inaccessibles à l’œil. Elle est utilisée pour le diagnostic ou pour traiter une maladie.

[6] examen qui étudie la paroi interne (muqueuse) de la vessie afin de déceler les anomalies ou effectuer des prélèvements.

[7] opération chirurgicale où on enlève un élément inutile ou malade (un organe, une tumeur ou un corps étranger).

 

Compétences & actions

  • Connaître le fonctionnement des appareils urinaire et génital ainsi que leurs pathologies
  • Analyser les résultats des différents examens et poser un diagnostic
  • Prescrire un traitement médical ou chirurgical approprié
  • Respecter des règles strictes d'hygiène
  • Pratiquer les interventions chirurgicales (chirurgie endoscopique, vasectomie [8], etc.)
  • Dépister les complications possibles lors des interventions chirurgicales
  • Effectuer un suivi immédiat ou en temps différé
  • Respecter l'intimité du patient
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées

 

[8] méthode de stérilisation masculine. Opération mineure qui consiste à couper et bloquer les canaux qui transportent les spermatozoïdes à partir des testicules.

Savoir-être

  • Curiosité scientifique
  • Très bonne habileté manuelle
  • Rigueur et précision
  • Réactivité
  • Sens du contact
  • Empathie
  • Tact
  • Patience

Cadre professionnel

Son temps peut être partagé entre divers lieux de pratique: l'hôpital, le cabinet privé, l'université. Il comprend des activités diverses comme les soins aux patients, l'enseignement, la recherche clinique ou fondamentale. Ses horaires sont variables et ses journées souvent longues. Il doit rester disponible pour les urgences.

Il collabore souvent avec des oncologues, radiologues, pédiatres, gynécologues, néphrologues, médecins généralistes, etc.

Dans le cadre de l'hôpital, les responsabilités liées à une carrière hospitalière lui sont ouvertes (direction d'un service spécialisé).

Conditions requises

Le titre d’urologue est un Titre Professionnel Particulier (TPP) qui est régi par l’Arrêté ministériel du 18 juillet 1979 fixant les critères spéciaux d'agréation des médecins spécialistes, des maîtres de stage et des services de stage pour la spécialité de la chirurgie, de la neurochirurgie, de la chirurgie plastique, de l'urologie et de l'orthopédie.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.