Le VJ, ou vidéo-jockey, est à l'image ce que le DJ est à la musique. Il crée des animations virtuelles en temps réel, en mixant différents types d'images, en synchronisation avec la musique. Il présente généralement ses créations lors de performances « live » mais il peut également poster et partager son travail sur Internet.

Les performances de vjing peuvent donc avoir un caractère éphémère et unique ou prendre la forme de clips publicitaires, par exemple. Pour créer ses animations, le VJ peut décider de créer lui-même les images qui feront partie de son « set », en captant des images en temps réel par exemple, ou en incorporant des fichiers vidéo, des images fixes ou créées par ordinateur, issues d’une « librairie de médias ».

A l'aide de logiciels spécifiques, il pilote alors des tables de mixage ou de montage et des platines virtuelles. Pulsations, effets stroboscopiques, flous, jeux de transparences, formes géométriques, ralentis, etc., l'imagination du VJ est intarissable. Le résultat est ensuite projeté à l'attention du public. Le VJ est non seulement un artiste mais il se doit également d’être un bon technicien car il est responsable du bon fonctionnement de son matériel. En cas de panne ou de dysfonctionnement, il doit être capable de le réparer dans les plus brefs délais afin de pouvoir assurer sa performance.

Le VJ peut également être amené à accompagner d’autres disciplines artistiques. On retrouve ainsi des shows vidéo dans les représentations théâtrales ou circassiennes, des chorégraphies, des concerts ou autres spectacles.

 

Compétences & actions

  • Posséder de bonnes connaissances en son et en image
  • Connaître le matériel spécifique à la captation, au mixage, au montage d'images
  • Maîtriser les différentes bases de données
  • Réaliser un set original et captivant
  • S'adapter aux lieux de représentations et aux contraintes techniques
  • Pouvoir faire face à l'imprévu
  • Faire des recherches, se documenter, consulter des archives
  • Échanger avec d'autres professionnels (techniciens, régisseurs, DJ, etc.)
  • Posséder des connaissances en langues (surtout l’anglais)

Savoir-être

  • Passion pour la musique et la vidéo
  • Bonne culture générale
  • Sensibilité artistique
  • Créativité, imagination
  • Oreille musicale
  • Sens de l'observation
  • Curiosité
  • Capacité d'adaptation
  • Débrouillardise
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Le VJ peut exercer son activité lors de représentations artistiques (concerts, pièces de théâtre, festivals, etc.), dans des discothèques, des galeries d’art… Il peut également être sollicité par des agences publicitaires. Il travaille en tant qu'indépendant et est payé à la prestation. Tout comme le DJ, le VJ travaille généralement le soir et la nuit, même s'il peut préparer ses « sets » en journée. Il peut également être amené à se déplacer à l'étranger.

Autres appellations : Visual Jockey, V-jay ,VJ

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.