Siep Logo

Vitrier·ère

Bâtiment & construction / Equipement & parachèvement
Technique & industrie / Optique, terre & verre

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec RCE - Mise à jour 30/07/2015

Le vitrier est un spécialiste du verre. Il prend les mesures, coupe à dimension, assemble les différents éléments et pose tous les produits verriers qui entrent dans la composition d’un bâtiment: vitres, bien sûr, mais aussi miroirs, porte-fenêtre, vérandas (de plus en plus nombreuses en Belgique). Sa tâche comprend également la fabrication des profilés en bois, en métal ou en plastique adaptés aux différents types de vitrage. De plus en plus, désormais, ce professionnel polyvalent joue un rôle essentiel dans le confort acoustique et thermique qu’offrira le bâtiment.

Le métier comprendra notamment les tâches suivantes :

  • prendre les mesures exactes du vitrage à placer
  • dessiner éventuellement des formes particulières de vitrage
  • choisir le type de matériau (épaisseur, transparence/opacité, qualités isolantes, caractéristiques spécifiques)
  • utiliser des machines de haute précision pour la coupe
  • fabriquer des profilés en fonction du matériau et de l’usage
  • assembler vitrages et profilés
  • monter des échafaudages
  • poser des portes-fenêtres, portes coulissantes, miroirs intégrés, lucarnes, etc.
  • fixer des vitraux
  • construire des vérandas, des ‘façades de verre’, voire toutes réalisations originales conçues par des architectes actuels
 

Compétences & actions

  • Pouvoir tracer et interpréter un plan afin de réaliser des découpes précises
  • Maîtriser les différentes techniques de découpe du verre, et d’autres matériaux synthétiques par exemple
  • Connaitre les propriétés spécifiques aux différentes sortes de verres
  • Déterminer le matériel adéquat à prévoir sur chantier afin d’effectuer le placement des pièces
  • Connaître les outillages et accessoires spécifiques par exemple: grattoir triangulaire pour le nettoyage de la feuillure, foret de vitrier, règle, marteau, pistolet à pointes, coupe-verre, équerres, table de découpe, tenailles à verre, pistolet à silicone, niveau d'eau, raboteuse et perceuse
  • Poser différents types de verres ou de synthétiques et les ajuster si besoin
  • Réaliser un devis et établir une facture, gérer son budget, organiser et prévoir l’équipement nécessaire sur le chantier, encadrer une équipe (si indépendant)
  • Respecter les règles de sécurité sur un chantier (notamment lors du montage d'échafaudages)
  • Pouvoir informer et conseiller le client

Savoir-être

  • Précision, soin
  • Vigilance, être adroit
  • Esprit de qualité, conscience du travail bien fait
  • Capacité d'adaptation
  • Sens de l'organisation, ordre
  • Polyvalence
  • Bonnes capacités relationnelles
  • Ne pas être sujet au vertige

Cadre professionnel

Le vitrier est amené à travailler dans différents types d’entreprises de la construction, de la fabrication et du commerce de gros et de détail. La tendance actuellement en construction est à la rénovation, dans ce cadre, on demande par exemple au vitrier de s’occuper du remplacement du simple vitrage par du double vitrage.

Après quelques années de pratique professionnelle auprès d’un patron, certains vitriers décident de travailler comme indépendants. Ils deviennent alors entrepreneurs de vitrages et constituent leur propre clientèle au fil des travaux qu’ils réalisent.

Généralement, le vitrier travaille tant en atelier pour la préparation et les découpes que sur chantier pour la pose et l’installation.

Conditions requises

L’installation en tant qu’indépendant est réglementée, il faut donc répondre aux exigences concernant l’accès à cette profession. Cet accès est régi par l’Arrêté royal du 29/01/2007 relatif à la compétence professionnelle pour l’exercice des activités de la menuiserie et de la vitrerie.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.