couv_CM_RP

Accueil & relations publiques

Carnets métiers

Communication / Accueil & Relations Publiques

Justine Gosselin.

32 pages  —  Publié en 2017

Autrefois, le bon ouvrier était celui qui travaillait vite et bien. Ses résultats attestaient sans l’ombre d’un doute de son habilité, qu’il soit producteur, vendeur ou dirigeant. Le fruit de son travail était sa meilleure publicité.

Dans un monde extrêmement concurrentiel et interconnecté, il est essentiel pour une entreprise, une marque ou une personnalité de créer et de maintenir des relations de confiance avec ses différents publics (clients, actionnaires, partenaires, journalistes, etc.).

C’est pourquoi, les relations publiques et les fonctions d’accueil sont omniprésentes et essentielles à l’heure actuelle. Elles servent à renforcer et à maintenir la notoriété et l’image d’une organisation.

Face à des publics de plus en plus exigeants, les entreprises sont aussi soumises à un impératif de clarté, de cohérence et de qualité d’information. Elles doivent sans cesse construire du lien et inspirer de la confiance.

Exercer un métier d’accueil ou de relations publiques signifie être l’intermédiaire privilégié entre deux mondes. L’accueil privilégiera le contact direct tandis que les relations publiques emploieront les médias comme intermédiaires. Qu’il s’agisse d’un opérateur faisant le lien entre un blessé et les secours ou bien d’un consultant présentant la situation interne d’une entreprise aux employés et aux décideurs, le professionnel de l’accueil et des relations publiques est toujours la meilleure personne à qui s’adresser. Et parfois, la seule.

Malgré de fortes ressemblances dans les buts et les méthodes, les relations publiques ne sont pas du marketing ou de la propagande. Vendre un produit ou une idée n’est pas le premier objectif. C’est avant tout donner une image positive de l’organisation ou du personnage public qui importe.

Cet exercice délicat implique du talent dans les relations humaines, de la compétence dans les matières techniques et un grand investissement personnel. Car, pour le grand public, le représentant d’une organisation est cette organisation. Que l’accueillant ne sache pas répondre à une question et c’est toute l’organisation qui paraît ignorante. Qu’une déclaration soit bien formulée et c’est toute l’organisation qui parait compétente et de bonne foi.

Ces métiers sont transversaux. On les retrouve dans tous les secteurs de l’industrie et du commerce, dans les administrations et dans les associations. Chaque syndicat, parti politique, entreprise, institution a besoin de son réceptionniste, de son directeur de la communication ou de son lobbyiste.

Accueillir, informer, motiver, rassembler et convaincre, telles sont les missions poursuivies au quotidien par ces professionnels.

Découvrez sans plus attendre 10 métiers du secteur de l’accueil et des relations publiques !

Bonne lecture !

Commander cette publication

Les métiers du carnet

Autres métiers liés au thème

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.