CM_math_couv

Sciences mathématiques

Carnets métiers

Sciences / Sciences mathématiques

Geoffroy Bruyr.

32 pages  —  Publié en 2016

"La vie n'est bonne qu'à étudier et à enseigner les mathématiques" disait Blaise Pascal[1]. Cette citation, de nombreux jeunes l’ont intégrée en choisissant de s’orienter vers des études en maths, que ce soit en prenant le maximum d’heures dans l’enseignement secondaire ou en s’inscrivant dans des études universitaires spécifiques. Et ils ont bien raison !  En effet, depuis toujours, les mathématiques contribuent à résoudre les grands défis du monde et sont inévitablement porteuses d’emploi, que ce soit dans le secteur public ou privé, dans l’industrie ou dans les services. Pour beaucoup, l’enseignement constitue souvent le débouché évident de ces études, or les mathématiciens trouvent de l’embauche dans des secteurs bien différents : les banques et les compagnies d’assurance, l’informatique, les sociétés de transport, l’industrie aérospatiale ou encore les instituts de sondages et de statistiques.   

Les mathématiques sont omniprésentes dans notre vie : tous les jours, on utilise des outils qui ont été conçus et/ou améliorés par des mathématiciens tels que la carte bancaire, le GSM, le lecteur MP3, l’appareil photo numérique, les jeux vidéo, etc. De plus, elles contribuent pleinement à la résolution de problématiques actuelles (énergie, santé, environnement, climatologie, développement durable, etc.). Leur apport est indéniable en ce qui concerne la fiabilité des prévisions météorologiques et des informations sur les réseaux sociaux, l’amélioration d’un réseau de transport, la sécurisation de données bancaires, etc. Elles peuvent même permettre de prédire une éventuelle crise économique ou la chute d’une météorite sur une zone habitée !  

Le profil des mathématiciens est très apprécié des employeurs qui voient en eux des qualités de raisonnement, d’intuition, un esprit logique et rigoureux et la capacité à s’interroger mais aussi une ouverture vers le monde. Des qualités qui auront été développées par l’acquisition des connaissances en algèbre, géométrie, analyse mathématique, probabilités et statistiques, pour ne citer que quelques branches de cette science.

Réfléchir, comprendre, raisonner, anticiper, maîtriser l’imprévu, calculer, faire des hypothèses et les analyser : le quotidien des mathématiciens est donc bien plus riche en activités que ce l’on pourrait croire au premier abord. Ils sont pleinement capables de résoudre des problèmes réels grâce aux outils théoriques, algorithmiques et informatiques des mathématiques appliquées qu’ils auront acquis lors de leurs études.

Ce carnet présente au lecteur dix métiers représentatifs du secteur des mathématiques et de ses applications. De quoi lui ouvrir de nouvelles perspectives ! 

Bonne lecture !

 

[1] Mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français né en 1623 et mort en 1662.  

Commander cette publication

Les métiers du carnet

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.