couverture CM textile

Technique du textile

Carnets métiers

Technique & industrie / Textile

Cécile Bodart, Marion Dujardin.

32 pages  —  Publié en 2015

Lorsque nous pensons industrie textile, nous envisageons spontanément les vêtements qui nous protègent et nous parent chaque jour. La mode offre, en effet, une vaste palette de représentations de la richesse des tissus existants. Mais elle n’est pas seule à occuper ce domaine qui regroupe toutes les étoffes et les matériaux réalisés à partir de fibres, de filaments ou de matériaux tissés. Regardons autour de nous : le secteur de l’automobile, le milieu médical, le champ de l’agriculture, etc. La liste des lieux où il est fait usage professionnel de textile est longue. Dans notre vie quotidienne, nous sommes ainsi mis en contact direct ou entrons en relation avec du textile durant 95% de notre temps (décoration, literie, voitures et camions, avions, vêtements des pompiers, etc.). Ceci permet à cette industrie de porter près de 23.000 emplois. De nombreux postes de travail sont d’ailleurs en pénurie. 

En Belgique, la Fédération belge de l’industrie textile, du bois et de l’ameublement se nomme Fedustria. C’est l’organisation patronale qui représente les entreprises textiles en Belgique. Cinq groupes de produits sont créés par ces entreprises : le textile d’intérieur et d’habillement, les textiles techniques, l’ennoblissement textile et la production de fils. 

Ce carnet met en lumière certains métiers de l’industrie textile, secteur de poids totalisant un chiffre d’affaire de 5,5 milliards d’euros en 2013. Ainsi, le chargé de projet recherche et développement textile et le coloriste représenteront la part de création du domaine. La production sera illustrée par le préparateur de fibres avant filage, le conducteur de machines de filature, le finisseur de filature, le conducteur de machines de fabrication textile, l’opérateur de finition des industries textiles, le visiteur-contrôleur et le responsable de production. Enfin, l’ennoblissement (blanchiment, teinture, apprêtage) sera figuré par le conducteur de machines d’ennoblissement et l’imprimeur sur textile. 

Défis technologiques et créatifs, patience, rigueur et persévérance. L’énumération des caractéristiques propres aux travailleurs de l’industrie textile s’étend sur l’écheveau de leurs compétences. Laissez-vous séduire par la découverte du domaine avec la lecture de ce carnet !

 

Commander cette publication

Les métiers du carnet

Autres métiers liés au thème

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.