La Fédération Wallonie-Bruxelles en chiffres

Posté le 04/05/2012  —  Actualité précédente / suivante

A l’instar de la Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles possède désormais également un tableau de bord statistique. Cet ouvrage offre une vue d’ensemble chiffrée des activités de la Fédération, que ce soit en général ou par secteurs.

On apprend notamment que l’éducation, la recherche et la formation occupent la majeure partie (74,38%) du budget de l’institution. Le coût théorique moyen d’un élève ayant accompli son cursus jusqu’au master universitaire, atteignait ainsi 113.912 euros en 2009-2010. Un parcours complet dans l’enseignement spécialisé coûte quant à lui 209.117 euros. Les chiffres affirment également que l’enseignement supérieur non obligatoire a accueilli 165.000 étudiants lors de cette même année scolaire contre 111.000 vingt ans plus tôt. L’augmentation du nombre de femmes ayant eu accès à ce type d’enseignement est également à souligner : 93.000 contre 49.000 en 1989-90.

La Fédération Wallonie-Bruxelles est également un employeur de taille. Le nombre d’équivalents temps plein (ETP) dans l’enseignement atteignait 114.823 unités en janvier 2010. Enfin, l’aide à la jeunesse constitue également un secteur important puisqu’au 1er janvier 2011, il occupait 1.501 ETP. En 2010, 39.947 jeunes ont été pris en charge au moins un jour par un service d’aide à la jeunesse ou un service de protection judiciaire.

L’Avenir, 4 mai 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.