La mécanique classique sur une voie de garage ­

Posté le 28/07/2016  —  Actualité précédente / suivante

Le dernier rapport du Forem indique que les métiers de l’automobile sont en pleine mutation. Électronique, numérique, connectivité, les automobiles se transforment. Avec l’évolution des voitures, le métier de base prendra de moins en moins de place et de temps. Un-e jeune qui envoie son CV avec juste une formation en mécanique de base aura de plus en plus de difficulté à trouver un emploi parce que le secteur est tout simplement saturé.

Selon le rapport du Forem, une solide formation sera donc indispensable pour comprendre les différentes interactions entre l’électricité, l’électronique, l’informatique et le diagnostic.

La mutation du secteur automobile ne concerne pas uniquement les métiers de l’atelier. Du côté de la vente, la révolution est en marche elle aussi. Attendre le client dans le showroom, c’est fini. Il est impératif d’être plus proactif. Avec les sites internet où le client peut configurer sa voiture, demander un essai, le vendeur doit être réactif, rapide : comment trouver de nouveaux clients, surveiller les voitures qui passent à l’atelier ou les financements qui se terminent

L’Avenir, 28 juillet 2016

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.