Les meilleurs snipers européens sont belges

Posté le 12/10/2017  —  Actualité précédente / suivante

Les snipers de l'armée belge se sont distingués lors de l'European Best Sniper Squad Competition, qui se tenait en Allemagne en septembre dernier. L'occasion de revenir sur ce métier hors du commun.

On compte entre 70 et 80 snipers au sein de l'armée belge, qui réalisent des missions aux quatre coins du monde, comme au Mali ou en Afghanistan par exemple.

Au-delà du tir, le travail de renseignement constitue la plus grande partie du quotidien d'un sniper. Son objectif est alors de s'infiltrer, de s'approcher au plus près d'une cible sans être vu et de transmettre des informations au commandement en vue d'actions ultérieures. 

Contrairement au tireur d'élite, le sniper est toujours accompagné d'un spotter, un militaire qui utilise différents instruments de mesure pour informer le sniper de la distance de la cible, de la vitesse et direction du vent, de la pression atmosphérique, etc., qui sont autant d'éléments qui ont une influence sur un tir sur une très longue distance. 

Il s'agit d'un métier très exigeant tant mentalement que physiquement puisque le sniper évolue sans cesse avec l'ensemble de son matériel soit 35 à 40 kg (fusil de précision, arme de protection rapprochée, pistolet, matériel de transmission, lunettes de vision nocturne, etc).

En Belgique, 12 militaires sont formés au métier de sniper chaque année. La formation s'étale sur 10 semaines et comprend des cours de survie, de tir, de camouflage, d'estimation des distances, etc. et se déroule sur plusieurs sites militaires à travers le pays, de façon à permettre aux candidats de s'adapter à des environnements différents.

L'Avenir, 12 octobre 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.