Lien entre résultats scolaires et domicile

Posté le 21/06/2012  —  Actualité précédente / suivante

D’après une enquête réalisée par l’Institut wallon de la statistique (Iweps) auprès de 50.000 élèves, le lieu de domicile influencerait la scolarité.

L’Institut a donc suivi 50.000 élèves wallons et bruxellois, depuis leur entrée en première secondaire en septembre 2004, et a analysé ce qu’ils sont devenus quatre ans plus tard, en 2008-2009. Il a également observé la filière suivie par ces élèves (général, technique ou professionnel).

Concrètement, chaque élève est crédité d’un indice socio-économique (ISE), déterminé par le lieu de vie. L’étude révèle que les enfants originaires de quartiers à ISE faibles redoublent davantage et vont plus massivement d’orienter vers le technique ou le professionnel que ceux issus de lieux à indice socio-économique favorable. Ainsi, les difficultés scolaires se rencontrent à Bruxelles (excepté dans la ceinture sud), dans l’ouest de Liège et dans les zones urbaines du Hainaut comme Charleroi et Mons. La province de Luxembourg, le Brabant wallon ainsi que certaines zones comme Huy-Waremme, Verviers ou Namur font quant à elles office de bons élèves. Le lien peut également être établi avec le parcours primaire puisque les élèves qui ont le moins redoublé au primaire sont issus de la zone du Luxembourg, où 12,1% des élèves entrant dans le secondaire ont déjà doublé en primaire. Par contre, ils sont 25,3% à Bruxelles, environ 20% dans la zone Charleroi Hainaut-Sud, et un peu moins de 20% en Hainaut occidental.

Quatre ans plus tard, l’Institut a donc analysé la part d’élèves arrivés en 5e secondaire, ceux qui ont redoublé et ceux sortis de l’école (promotion sociale, études à l’étranger, décrochage, etc.). Le Luxembourg affiche encore les meilleurs résultats avec 61% d’élèves n’ayant pas redoublé alors que la zone de Bruxelles, par exemple, enregistre 40,5%. Quant à la filière dans laquelle ils sont scolarisés, 54,1% des élèves analysés sont en général, 38,8% en technique/professionnel et 7,1% sont « sortis ».

Le Soir, L’Avenir et Metro, 21, 22 et 25 juin 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.