Pas assez de filles dans les filières d'ingénieurs

Posté le 11/10/2014  —  Actualité précédente / suivante

Selon les dernières évaluations, il manquerait actuellement entre 2.000 et 3.000 ingénieurs en Belgique. Le nombre de diplômés, toutes filières confondues, ne suffit pas à combler les départs à la retraite. 


D'après la Fédération belge d'associations d'ingénieurs civils et bio-ingénieurs, la Fabi, en Belgique francophone, une moyenne de 1.200 ingénieurs sort chaque année de l'enseignement supérieur, alors que le nombre de diplômés était encore de 1.500 personnes il y a 10 ans et de 1.750 il y a 15 ans. 

Différentes actions sont donc mises en place afin de promouvoir les métiers de l’ingénieur et de susciter un maximum de vocations. La population féminine est particulièrement visée car, si le taux de féminisation de ces études est en croissance, il n'est encore que de 20%. Ce sont les filières de bio-ingénieurs qui enregistrent le plus de parité, les étudiantes ne représentant que 12 à 18% de la population dans les filières d'ingénieurs civils ou industriels. 

Références, 11 octobre 2014 
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.