Pénurie toujours présente dans certains métiers

Posté le 31/05/2012  —  Actualité précédente / suivante

Une enquête menée par Manpower en janvier 2012 auprès de 750 employeurs belges révèle qu’un employeur belge sur quatre ne trouve pas le travailleur recherché. En Wallonie, ce chiffre monte à 1 sur 3.

L’enquête, qui a également été menée dans 41 autres pays, montre, par contre, que la Belgique enregistre une évolution positive des employeurs ne trouvant pas de personnel. Ainsi, 27% des employeurs sont concernés contre 36% en 2011. La pénurie est par contre beaucoup plus marquée en Asie (45%) et en Amérique (41%), avec des pays particulièrement touchés comme le Japon (81%), le Brésil (71%), l’Australie (50%), les Etats-Unis (49%) ou encore l’Inde (48%).

En Belgique, les postes les plus difficiles à pourvoir sont ceux des ouvriers qualifiés, suivis par les techniciens, les ingénieurs et les ouvriers non qualifiés. Les postes administratifs, les médecins et professionnels de la santé, les chauffeurs mais aussi les infirmiers, les conducteurs de machines et les commerciaux complètent le top 10.

L’Avenir, 31 mai 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.