Succès pour la certification sectorielle

Posté le 17/11/2012  —  Actualité précédente / suivante

L’examen de certification sectorielle mis en place par Educam connaît de plus en plus de succès auprès des jeunes et des employeurs du secteur de l’automobile.

La certification sectorielle n’est pas un diplôme reconnu mais consiste plutôt en un complément pratique à l’enseignement professionnel ou en alternance. Les candidats passent une épreuve pratique devant un jury de professionnels qui jugeront si l’élève est apte au niveau de la pratique du métier de mécanicien.  

En 2012, 306 étudiants ont présenté le certificat de mécanicien d’entretien et 65% l’ont réussi. Ils étaient 233 à tenter celui de mécanicien polyvalent (50% de réussite) et 32 à s’être aventurés dans la formation complémentaire de technicien de maintenance (30% de réussite). 85% des certifiés ont été engagés endéans les 6 mois. L’objectif est désormais d’atteindre les 1.000 participants et d’ajouter une nouvelle formation en carrosserie.

Lancée il y a dix ans par l’ancienne ministre de l’Emploi, Marie Arena, la certification sectorielle est uniquement financée par les cotisations ONSS des patrons.

Jobat, supplément de l’Avenir, 17 novembre 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.